fbpx

lun' 27 Mai' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gabriel Attal : “Le 7 octobre, les terroristes criaient ivres de bonheur ‘Morts aux juifs’. Comment peut-on dire que la société israélienne surréagit ?”

Gabriel Attal. 6 mai 2024. 38° dîner du CRIF. © Julien de Rosa

VIDÉO – Le discours de Gabriel Attal au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) en intégralité https://t.co/85MymgbWhn via @BFMTV

— cattan (@sarahcattan_) May 7, 2024

“Le 7 octobre, les terroristes criaient ivres de bonheur ‘Morts aux juifs’. Comment peut-on dire que la société israélienne surréagit ?”

Lors du 38e diner du CRIF, à la tribune du Carrousel du Louvre, Gabriel Attal s’est livré à un discours personnel et sans aucune ambiguïté contre l’antisémitisme, déclarant :

“Nous faisons face à une vague d’antisémitisme d’une ampleur rare, plus forte, plus violente, plus relayée et plus établie qu’au cours des dernières années”.

Évoquant son histoire familiale, le Premier ministre a mentionné, en ouvrant son discours, “un document qui ne le “quitte jamais” :

“Il est encadré dans mon bureau. Il est un peu jauni par le temps, l’encre s’est légèrement effacée, mais dont le sens et l’horreur sont intacts et ont traversé les années. Sur ce document, je lis le nom de ma grand-mère, Jeanine Weil […]. Ce document, c’est le récépissé qui lui a été donné après avoir retiré son étoile jaune au commissariat en juillet 1941.

[…]

Ce document me rappelle l’infamie qu’a commis notre pays en se rendant complice et coupable d’antisémitisme. Le pays a alors tourné le dos à son histoire et s’en est pris aux siens.
Aujourd’hui, trois Français sont encore retenus à Gaza. Ohad Yahalomi, Ofer Kalderon et Orión Hernández Radoux : Nous ne les oublions pas, nous ne les abandonnons pas.

[…]

Le plus grand des vertiges me saisit en regardant l’actualité. […] Cette vague d’antisémitisme s’est réveillée le 7 octobre, alors qu’en Israël des enfants ne demandaient qu’à grandir. La barbarie, les monstres du Hamas en ont décidé autrement”.

[…]

Le 7 octobre, les terroristes criaient ivres de bonheur ‘Morts aux juifs’. Comment peut-on dire que la société israélienne surréagit ? Comment entendre les leçons de morales faites à un peuple qui a souffert une telle atrocité dans sa chair ?

[…]

Il ne s’agit plus d’un appel à la paix quand on se cache derrière l’antisionisme, quand on nie l’existence d’Israël en tant qu’Etat.

[…]
Les représentants de la France insoumise n’ont jamais eu un mot pour les victimes israéliennes et soufflent sur des braises.

[…]

Le Rassemblement national a changé de position sur les Juifs: La ficelle est un peu grosse, personne ne se laissera tromper.

[…]

Entre le 7 octobre et la fin 2023, plus de 1200 actes antisémites ont été signalés.

Et cette vague continue de déferler. Sur les trois premiers mois de l’année 2024, 366 actes antisémites ont été enregistrés, plus de quatre par jour.

Pour répondre au mal, il faut être capable de le nommer. Et il ne s’agit plus d’un appel à la paix quand on se cache derrière l’antisionisme, quand on nie l’existence d’Israël en tant qu’Etat ou quand on désigne les Juifs responsables de la situation à Gaza”.

L’article Gabriel Attal : “Le 7 octobre, les terroristes criaient ivres de bonheur ‘Morts aux juifs’. Comment peut-on dire que la société israélienne surréagit ?” est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

La “Signature” de Philippe Val. “Je suis légitime à avoir la phobie de l’islamisme”

« Vivant sous protection depuis une vingtaine d’années, ayant perdu plusieurs de mes amis sous les balles d’Islamistes, je suis quelque…

Frank Tapiro. Ce soir à 18h, Venez dire non à la conférence de Rima Hassan

Rendez-vous LUNDI 27 mai à 18h devant @Paris_Dauphine pour dire NON! à la conférence de @RimaHas (19h). Dites NON! à…

Emmanuelle Berdugo. Nous pensions le chaos derrière nous, définitivement, irrémédiablement

Mère de 4 enfants, Emmanuelle Berdugo est avocate en Israël. L’écriture est sa passion. Depuis quelques années Elle écrit des…

Georges-Elia Sarfati. Les idiots parfaits de Science Po et autres “élites”

Les idiots utiles de Sciences-po Paris, 26 avril 2024 © Umit Donmez / ANADOLU / Anadolu via AFP La vague…

C’est comme 1452 à Jérusalem et cette fois, ce sont les Juifs qui punissent les Espagnols. Par David Israel

Vous vous souvenez d’il y a cinq jours, lorsque l’Espagne a annoncé reconnaître officiellement un État palestinien , même s’il…

Raphaël Nisand. CPI et CIJ: Le droit international mis à mal

L’affaire a fait grand bruit, le procureur de la CPI Karim KHAN a requis auprès de ladite Cour l’émission de…

Philippe Gabizon. La justice post-moderne

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef du Hamas Yahya Sinouar. – AFP Quand le procureur de la Cour Pénale…