fbpx

dim' 26 Mai' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Herzi Halevi : Le souvenir de la Shoah est une source de force pour ceux qui combattent à Gaza

Le chef d’état-major de Tsahal, s’adressant aux soldats dans une lettre, a écrit que l’armée se bat en mémoire de ceux qui ont péri et pour s’assurer que l’histoire ne se répète pas.

Dans une missive adressée aux soldats de l’armée israélienne à l’approche de Yom HaShoah – la Journée israélienne de commémoration de la Shoah -, le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a déclaré dimanche que l’armée se battait en mémoire de ceux qui avaient péri et pour s’assurer que l’histoire ne se répète pas.

“Au son de la sirène, le souvenir des six millions de personnes assassinées dans les ghettos et les camps de la mort, dans les ravins meurtriers et dans les marches de la mort se fait entendre. Pendant un instant, nous nous inclinerons et nous nous unirons à la mémoire de notre peuple qui a été persécuté et a péri simplement parce que juif, et immédiatement nous regarderons vers l’avenir, nous porterons fièrement leur sainte volonté et nous agirons pour garantir que [notre] foyer national sera pour toujours, ce qu’ils ont souhaité, mais qu’ils n’ont pas eu le privilège de voir.

L’État d’Israël a été créé, entre autres, grâce aux combattants, hommes et femmes, de toutes les générations, qui étaient prêts à donner leur vie pour lui. Aujourd’hui, nous sommes dans une guerre où, au début, nous avons échoué dans notre mission et nous avons perdu beaucoup d’hommes et de femmes – des civils, des soldats, des membres des équipes de sécurité locales et des membres des forces de sécurité et de secours. Des vies ont été fauchées, dans une guerre qui nous a été imposée par un ennemi odieux qui s’est dressé contre nous pour nous détruire. Mais cette fois-ci, nous sommes différents. Un changement s’est opéré au sein du peuple juif. D’une nation sans voix et sans défense, il est devenu une nation qui assume la responsabilité de son destin. Nous nous battons et nous promettons que cela ne se reproduira plus jamais.

L’étoile de David n’est plus un signe de disgrâce, mais un symbole sur le drapeau de la nation, qui flotte avec fierté. Ce n’est plus une nation dispersée, sans abri et persécutée en exil, mais un peuple fort et indépendant, uni dans son pays et sa patrie. Ce n’est plus une nation sans force de protection, mais une nation avec des héros et des héroïnes dans ses rangs, qui se tiennent debout et fiers et combattent ensemble, épaule contre épaule, dans le cadre de l’armée israélienne. 

Nous nous battons en mémoire des six millions de personnes qui n’ont pas pu lutter contre l’ennemi qui s’élevait pour les détruire ; pour notre peuple qui regardait avec terreur et impuissance à travers les barbelés ; pour ceux qui n’ont pas permis que leur destin soit déterminé par l’oppresseur nazi, qui ont pris les armes et se sont battus pour leur vie et celle de leur peuple de toutes leurs forces, une guerre de quelques-uns contre un grand nombre, la tête haute ; et au nom de ceux qui ont réussi à être sauvés de l’enfer allemand et qui ont mobilisé le reste de leurs forces pour participer à l’établissement d’un État pour le peuple juif.

Alors que nous menons notre juste guerre, ce souvenir sera la source de notre force et nous rappellera l’importance de l’existence d’une force protectrice pour notre peuple. Nous portons sur nos épaules la responsabilité de continuer à nous battre pour la liberté du peuple d’Israël et de promettre : plus jamais ça ! 

Herzi Halevi

L’article Herzi Halevi : Le souvenir de la Shoah est une source de force pour ceux qui combattent à Gaza est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Aux Juges de la CPI face à Israël : Critique de la faculté de juger

Il est des dissymétries morales qui ne peuvent que heurter le sens commun, sinon l’intelligence critique. A tel point que…

Myriam Anissimov. Allemagne, “heure zéro”

Le temps des loups. L’Allemagne et les Allemands (1945-1955)  Olivier Mannoni (trad.),  Harald Jähner 2024. Actes Sud L’histoire des Allemands pendant la…

Francis Moritz. La voix de l’Europe, désinformation, corruption

Il y a voix et voix L’Union Européenne donne régulièrement de la voix par ses très nombreux représentants. À ce…

Gilles-William Goldnadel: “Ça, c’est du journalisme”

Voilà le passage dans lequel la Cour ordonne la libération des otages et que ni @lemondefr ni @franceinter n’ont rapporté…

Martine Eckerling. “Un pogrom au XXI ème siècle”. Pour ceux qui soutiennent le Hamas, voilà ce que vous soutenez…

Un très grand merci à mon amie Françoise Monteilhet qui me l’a offert, pour ce livre, “Un pogrom au XXI…

Hassen Chalghoumi: “Comment l’islam radical prospère en Europe”

Hassen Chalghoumi , l’imam franco-tunisien connu pour ses opinions progressistes et son plaidoyer en faveur du dialogue interreligieux, Imam de…

Gilles-William Goldnadel. Cérémonie en hommage au boucher de Téhéran: nous vivons sous semi occupation

Cérémonie en hommage au boucher de Téhéran pleuré par l’Europe politique soumise . Quand je dis qu’en raison tant de…