fbpx

dim' 26 Mai' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Yom HaShoah 2024 : une journée de commémoration si particulière

Les attaques du 7 octobre ont remis en cause, pour les Juifs, la notion de “Plus jamais ça”

Une survivante de l’Holocauste et un membre de sa famille allument le flambeau lors d’une cérémonie organisée au Musée commémoratif de l’Holocauste Yad Vashem à Jérusalem, alors qu’Israël célèbre la Journée annuelle de commémoration de l’Holocauste. Erik Marmor/Flash90

This Yom Hashoah is particularly difficult.

Moshe Ridler, 91, survived the Holocaust as a nine year old and came to Israel by himself where he built a beautiful family.

He was murdered on October 7 by Hamas terrorists.

His grandson said that he was “the best grandfather… pic.twitter.com/ddEdIoo1Kj

— Israel ישראל (@Israel) May 5, 2024

Yom HaShoah, la journée de commémoration de l’Holocauste en Israël, débute dimanche soir. Elle marque l’anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie et rend hommage aux six millions de Juifs assassinés par les nazis. Cette année, alors que la guerre entre Israël et le Hamas entre dans son septième mois, cette journée revêt une dimension symbolique particulière. C’est en effet le premier Yom HaShoah depuis l’attaque du Hamas le 7 octobre, le jour le plus meurtrier pour les Juifs depuis l’Holocauste, et qui a remis en cause la notion de “Plus jamais ça”.  

J’ai vu aujourd’hui un petit film montrant un grand-père de 96 ans, rescapé de la Shoah, qui retrouvait son petit-fils soldat, et il lui disait à l’oreille « Merci Seigneur, tu es ma victoire »

Le président Herzog commémore la Shoah à l’ombre de la guerre contre le Hamas pic.twitter.com/pFO2CFRZ7r

— i24NEWS Français (@i24NEWS_FR) May 5, 2024

“Le fait de nous retrouver de nouveau face à des gens qui voulaient nous assassiner a été un choc, car je me croyais en sécurité dans mon pays”, dit Judith Samir, survivante de la Shoah qui réside dans le kibboutz Mefalsim au sud d’Israël, miraculeusement épargné par le Hamas. Déplacée dans un hôtel depuis maintenant sept mois, elle affirme que les images des attaques du Hamas tournent en boucle dans sa tête. 2 500 survivants de l’Holocauste ont vécu directement les événements du 7 octobre, et 12 ont été pris en otage, dont certains qui sont encore à Gaza. Au total, la majorité des rescapés de la Shoah se trouvant en Israël témoignent d’une dégradation de leur santé mentale depuis le 7 octobre. En réalité, les mots de Judith résument l’état d’esprit de tous les Israéliens, qui ont fait l’expérience, ce funeste samedi, de leur vulnérabilité au sein même de leur propre Etat, un Etat qui devait être, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, un refuge pour les Juifs du monde et qui se sont trouvés confrontés à un ennemi motivé par une idéologie génocidaire, tout comme l’étaient les nazis.     

Avec les manifestations propalestiniennes agitant les campus américains et la hausse dramatique de l’antisémitisme au niveau mondial, ce Yom HaShoah intervient également dans un contexte de vives tensions pour la communauté juive de diaspora. Au point que la fédération juive de Boston le qualifie de “Yom HaShoah le plus important depuis 76 ans”. 

Dans un message publié quelques heures avant le début des commémorations, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a insisté sur le bien-fondé de la guerre à Gaza, en mettant en avant le “premier enseignement de la Shoah”. “La première leçon de la Shoah est que si le peuple juif ne se défend pas lui-même, personne ne viendra pour prendre sa défense”, a-t-il dit, rappelant que les dirigeants du monde entier étaient restés les bras croisés pendant que les Juifs se faisaient exterminer par les nazis.   

« Jamais plus, c’est maintenant. A nouveau, des personnes cruelles ont brûlé,tué des membres de notre peuple. Il ne s’agit pas d’une Shoah uniquement parce qu’elles n’ont pas eu la capacité de le faire. Mais le Hamas veut tuer jusqu’au dernier des Juifs »

Benjamin Netanyahou pic.twitter.com/s8piqsS2Dr

— i24NEWS Français (@i24NEWS_FR) May 5, 2024

Pour Yad Vashem, le mémorial national israélien de l’Holocauste, le thème initialement prévu de la commémoration a pris un sens nouveau à la lumière des événements récents. Intitulé “Un monde perdu : la destruction des communautés juives”, il fait écho à la tragédie du 7 octobre selon un porte-parole.

La Marche internationale des vivants à Auschwitz sera menée cette année par 55 survivants de l’Holocauste, dont 7 touchés aussi par les attaques d’octobre. Des présidents d’universités américaines et canadiennes y participeront également pour dénoncer l’antisémitisme.

Plusieurs initiatives, comme la transcription de témoignages de survivants ou l’allumage de bougies commémoratives, suscitent une forte mobilisation cette année en raison de la hausse de l’antisémitisme. Des rassemblements de grande ampleur sont attendus à travers le monde en ce Yom HaShoah au retentissement particulier au vu du contexte. Lundi matin, à 10 h israélienne, la sirène retentira dans tout Israël à la mémoire des 6 millions de Juifs tués par les nazis. 

L’article Yom HaShoah 2024 : une journée de commémoration si particulière est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Aux Juges de la CPI face à Israël : Critique de la faculté de juger

Il est des dissymétries morales qui ne peuvent que heurter le sens commun, sinon l’intelligence critique. A tel point que…

Myriam Anissimov. Allemagne, “heure zéro”

Le temps des loups. L’Allemagne et les Allemands (1945-1955)  Olivier Mannoni (trad.),  Harald Jähner 2024. Actes Sud L’histoire des Allemands pendant la…

Francis Moritz. La voix de l’Europe, désinformation, corruption

Il y a voix et voix L’Union Européenne donne régulièrement de la voix par ses très nombreux représentants. À ce…

Gilles-William Goldnadel: “Ça, c’est du journalisme”

Voilà le passage dans lequel la Cour ordonne la libération des otages et que ni @lemondefr ni @franceinter n’ont rapporté…

Martine Eckerling. “Un pogrom au XXI ème siècle”. Pour ceux qui soutiennent le Hamas, voilà ce que vous soutenez…

Un très grand merci à mon amie Françoise Monteilhet qui me l’a offert, pour ce livre, “Un pogrom au XXI…

Hassen Chalghoumi: “Comment l’islam radical prospère en Europe”

Hassen Chalghoumi , l’imam franco-tunisien connu pour ses opinions progressistes et son plaidoyer en faveur du dialogue interreligieux, Imam de…

Gilles-William Goldnadel. Cérémonie en hommage au boucher de Téhéran: nous vivons sous semi occupation

Cérémonie en hommage au boucher de Téhéran pleuré par l’Europe politique soumise . Quand je dis qu’en raison tant de…