fbpx

lun' 15 Avr' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Prix littéraire Alexandra Leyris 2023-2024: Les 11 finalistes

Créé à l’initiative de Jean-Pierre Allali, le Prix Littéraire Alexandra Leyris de la Loge George Gershwin du B’nai B’rith France, présidée par Patricia Waserman, en est à sa troisième édition. 

Alexandra Leyris était la petite-fille du célèbre chanteur constantinois Raymond Leyris, alias Cheikh Raymond, beau-père d’Enrico Macias, assassiné le 22 Juin 1961 à Constantine par des terroristes.

Membre très active de la loge George Gershwin, elle a été emportée par la maladie le 1er juin 2019 à la veille de son anniversaire. Elle allait avoir 42 ans.

Pour finaliser la sélection 2023-2024, le jury s’est réuni le 19 mars dernier afin de déterminer les ouvrages parus en 2024 qui s’ajouteront à ceux déjà choisis pour 2023.  

Après délibération, ont été retenus :

1/ « La solitude d’Israël » de Bernard-Henri Lévy (Éditions Grasset)

2/ « Qui-vive » de Valérie Zenatty (Éditions de l’Olivier)

3/ « L’enfant de l’Exodus » de Véronique Chouraqui (Éditions TDO)

4/ « Comment ça va pas ». Conversations après le 7 octobre » de Delphine Horvilleur (Éditions Grasset)

5/ « L’antisémitisme. Un meurtre intime » de Brigitte Stora (Éditions Le Bord de l’Eau)

Rappelons les six titres retenus pour 2023 :

1/ « La promesse » de Marie De Lattre (Éditions Robert Laffont)

2/ « Rose Valland. L’espionne à l’œuvre » de Jennifer Lesieur (Éditions Robert Laffont)

3/ « Les présences » de Caroline Bongrand (Éditions Denoël)

4/ « Le nageur » de Pierre Assouline (Éditions Gallimard)

5/ « Les partisans. Kessel et Druon. Une histoire de famille » (Éditions Gallimard)

6/ « L’affaire Bernard Natan. Les années sombres du cinéma français » de Dominique Missika (Éditions Denoël).

Ce sont donc onze ouvrages qui sont en compétition. Le jury se retrouvera très prochainement pour déterminer le lauréat de cette troisième édition. Le prix sera remis le dimanche 11 septembre 2024 lors d’une cérémonie qui se déroulera à la mairie du 9ème arrondissement de Paris.

Le premier prix, en  2021-2022, avait été remporté par Philippe Amar pour son roman « Les trois vies de Suzana Baker (Éditions Mazarine). En 2022-2023, le lauréat avait été Thierry Cohen , auteur de « Rien ne nous séparera» (Éditions Plon) et un prix spécial était allé à Frédéric Zeitoun pour son roman autobiographique « Fauteuil d’artiste » ( Éditions de l’Archipel).

© Éliahou Hillel

L’article Prix littéraire Alexandra Leyris 2023-2024: Les 11 finalistes est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

“Messieurs les Iraniens, tirez les premiers ” : la stratégie perdante d’Israël. Par Frédéric Sroussi

La nuit dernière fut surréaliste pour l’Israélien que je suis. Alors que notre pire ennemi annonçait avec fierté le lancement…

Raphael Nisand. La nuit du 13 Avril en forme de Manichtana

  Ou en quoi la nuit du 13 avril 2024 a été différente de toutes les autres nuits ?   …

Freddy Eytan. La riposte devra mettre un terme à la menace iranienne

La dernière attaque aérienne massive contre l’Etat juif prouve que les ayatollahs d’Iran sont capables de lancer des drones et…

Pour “certains”, c’est Israël qui a déclaré la guerre à l’Iran

Comment expliquer que nous ayons à l’Assemblée nationale des gens d’une telle ignorance qui ne comprennent rien aux enjeux internationaux,…

BHL ert le 14 avril: “Ce nouvel événement sans précédent dans l’histoire d’Israël s’inscrit dans la chronologie de ce qui a commencé le 7 octobre”

VIDÉO – « Ce nouvel événement sans précédent dans l’histoire d’Israël s’inscrit dans la chronologie de ce qui a commencé le…

Un exploit historique contre les missiles de croisière et les essaims de drones

Voici comment ils ont été interceptés Les F-35 ont détruit tous les essaims de Shahed 238 (136 perfectionnés), même s’il…

Sur 331 missiles et drones tirés, aucun n’a violé l’espace aérien israélien

Aucun drone ni missile de croisière n’a violé l’espace aérien israélien Une fillette de sept ans d’un village bédouin grièvement…