fbpx

ven' 23 Fév' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Communauté Juive de Porto dénonce des scandale de plus : ses membres israéliens sont traités d’ “assassins sionistes” et les juifs recensés

La Communauté Juive de Porto exige le prononcé de peines d’incarcération de 1 à 8 ans pour les auteurs d’affiches traitant ses membres Israéliens d’ “Assassins Sionistes” 

Au cours d’une manifestation pour l’amélioration du logement dans la ville, des partisans de la Palestine ont brandi des pancartes proclamant “Nous ne voulons pas être locataires d’assassins sionistes” et un journal de la gauche radicale a recensé tous les membres de la communauté juive œuvrant dans l’immobilier. 


Ce vendredi 2 février, la Communauté Juive de Porto, au Portugal, a introduit une plainte pénale pour discrimination et incitation à la haine et à la violence à l’encontre des instigateurs d’affiches antisémites brandies lors d’une manifestation pour le logement dans la ville, ainsi qu’à l’éncontre du périodique Esquerda.net, organe officiel du parti Bloco de Esquerda, qui a soutenu le gouvernement socialiste portugais durant les dernières années. 
Les faits dénoncés dans la plainte pénale se sont déroulés le 27 janvier, Jour International de Commémoration en Mémoire des Victimes de l’Holocauste. Pendant une manifestation contre l’escalade des prix du logement à Porto, les manifestants ont agité des pancartes portant des messages antisémites accusant les Israéliens de la ville d’être responsables de la crise du logement. 
Certains manifestants, s’inspirant des discours anti-israéliens, enjoignaient à ne pas louer de logement à des “sionistes assassins” et proclamaient “Ni Haïfa ni Boavista, à bas le capital sioniste”. Boavista, quartier de Porto mentionné dans l’une des pancartes, héberge la synagogue centrale de la Communauté Juive de Porto et un nombre croissant de résidents juifs et israéliens. Les manifestants, puisant leur inspiration dans le conflit Israël-Hamas et les discours de boycott anti-israéliens, exhortaient à ne pas louer de logement aux Israéliens. 
La communauté dénonce dans sa plainte : “La référence aux ‘sionistes assassins’ propriétaires constitue une attaque directe contre les membres israéliens de la communauté juive opérant dans le secteur immobilier de Porto. Les personnes ciblées dans les affiches et l’article ‘Esquerda.net’ sont des individus mariés, parents d’enfants scolarisés dans des établissements portugais, et qui sont aujourd’hui en péril, tant sur le plan de leur sécurité physique qu’au niveau professionnel. De manière invariable, comme cela se pratiquait couramment en Union Soviétique, les noms des individus à persécuter, effrayer et anéantir étaient dénoncés et publiés”. 
Aux termes de la plainte, le média “a tenté de justifier les actes antisémites par une démarche d’identification – nom par nom, entreprise par entreprise – des investisseurs israéliens dans l’immobilier à Porto, sans jamais préciser qu’ils représentent une fraction minuscule des investisseurs de Porto dans ce secteur. Petits et grands entrepreneurs, indistinctement amalgamés, dans un groupe, dans une dynamique de culpabilités collective, étaient présentés à la population comme des citoyens portugais de seconde zone, associés à la spéculation, portant atteinte au droit au logement des citoyens autochtones. Même la construction d’hôtels était dépeinte comme immorale.” 
“Cette stratégie vise à attaquer Israël, ou plutôt ‘le Juif des nations’, de même que les Juifs israéliens, présentés comme des spéculateurs, des parasites, et menaçant pour la patrie où ils résident et pour le monde en général”, a écrit la communauté, ajoutant que “Les cibles d’ ‘Esquerda.net’, identifiées individuellement, sont fièrement israéliennes et fièrement citoyennes portugaises, issues de familles séfarades d’origine portugaise.” 
La législation portugaise réprime le comportement de ceux qui développent, participent ou assistent à des activités de propagande organisées incitant à la discrimination, à la haine ou à la violence contre une personne ou un groupe de personnes en raison de leur origine ethnique, nationalité, de leur ascendance ou de leur religion, ou qui encouragent de tels actes. Ces fait sont prévus et réprimés par une peine d’incarcération de 1 à 8 ans.
“Marcher pendant des heures dans les rues de Porto lors d’une manifestation organisée, dans une ville abritant la plus grande communauté juive du pays et où vivent des hommes d’affaires juifs israéliens, et porter des pancartes antisémites aux messages exhortant avec véhémence à la discrimination, n’est pas une affaire privée mais constitue bien une discrimination, une incitation à la violence et à la haine”, conclu la communauté.

© Communauté juive de Porto

https://www.jn.pt/760828853/comunidade-judaica-do-porto-apresenta-queixa-contra-autores-de-cartazes-e-portal-esquerdanet/amp/

https://m.jpost.com/diaspora/antisemitism/article-784953

https://www.i24news.tv/en/news/international/europe/1706989053-housing-protest-in-porto-blames-jews-for-economic-woes

L’article Communauté Juive de Porto dénonce des scandale de plus : ses membres israéliens sont traités d’ “assassins sionistes” et les juifs recensés est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

David-Olivier Kalinski pour France-Israël-Alliance général Koenig dépose plainte contre l’UNRWA “et” contre les journalistes véreux présents le 7 octobre

L’UNRWA accusée de crimes contre l’humanité : l’Association France-Israël-Alliance général Koenig a bien déposé plainte avec constitution de partie civile auprès…

Viol, abus sexuels et pédophilie : comment le chef du Hamas, Sinwar, dirigeait sa cour

Des membres du Hamas incarcérés avec eux accusent nommément Yahya Sinwar et son frère Muhammed de plusieurs actes d’agression sexuelle,…

Schibboleth-Actualité de Freud. “L’image en question(s) Jeudi 29 février 2024

Séminaire 2023-2024 Schibboleth – Actualité de Freud Figures et scènes de l’actualité Sous la direction de Michel Gad WOLKOWICZAssociation Internationale Schibboleth – Actualité de Freud& The…

“Leur engagement a structuré nos esprits et décidé de nos valeurs”. par Georges Benayoun

“Ils étaient 23 qui criaient la France en s’abattant”. Aragon 80 ans trop tard, Missak Manouchian s’avance avec Mélinée, sa…

Tartarin et Pinocchio : Vol au-dessus de l’Atlantique. Par Liliane Messika

Pendant que les dirigeants occidentaux font du crowdfunding de suffrages, Israël continue de se poser en rempart de notre civilisation…

L’attentat de ce matin nous dit: “Il faut rentrer dans Rafah”

L’attentat près de Jérusalem ce matin sur la route 1 proche de Maale Adumim a été perpétré par des terroristes…

Manouchian au Panthéon : l’émouvante reprise de “L’Affiche rouge” par Feu! Chatterton

Les larmes … Sublime “Si j’ai le droit de dire En français aujourd’hui Ma peine et mon espoir Ma colère…