fbpx

Le parti Bleu et Blanc continue de se diviser après le départ de certaines figures clés

Gantz, le chef du parti a renvoyé les députés Asaf Zamir et Miki Haimovitch après la fronde ayant mené à la dissolution de la Knesset. Ashkenazi réfléchis actuellement aux prochaines étapes vers le vote de Mars 2021.

Le futur de Bleu et Blanc est de plus en plus incertain après le départ de certains de ses membres les plus importants.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz a renvoyé su parti  dimanche les députés Asaf Zamir et Miki Hamovich après que les deux législateurs aient refusé de voter en faveur d’une proposition visant à repousser l’échéance de l’adoption du budget d’Etat et ainsi éviter de nouvelles élections, les quatrièmes en Israël en seulement deux ans.

Gantz a également rencontré le numéro 2 du ministère des Affaires Etrangères, Gabi Ashkenazi, qui hésite actuellement entre se retirer de la vie politique ou créer un nouveau parti en vu des électionns de Mars 2021.

Le renvoie de Haimovich et Zamir du parti Bleu et Blanc intervients après que les deux députés accompagnés de Ram Shefa aient décidé de voter contre le compromis convenu entre Gantz et le Premier ministre Benyamin Netanyahu, il visait à repousser l’échéance de l’adoption du budget au 31 décembre.

Avec 47 voix pour et 49 voix contre, cette proposition n’a pas été adoptée et a entraîné la dissolution automatique de la Knesset et de nouvelles élections.

En réponse à son renvoie, Haimovich a écrit : “j’ai rencontré Benny Gantz et nous nous sommes mis d’accord pour mettre un terme à notre collaboration politique. Je ne ferais pas partie de la liste Bleu et Blanc pour la pochaine Knesset. J’ai accepté cette décision.”

“Les divergences idéologiques entre mon parcours et ma conscience et le parcours de qu’a choisi Gantz se sont écartés jusqu’à ce qu’ils ne peuvent plus se rejoindre. Je suis fière d’avoir voté pour empêcher le Premier ministre Benyamin Netanyahu de conserver le pouvoir.”

Le député Zamir a également écrit sur les réseaux sociaux : “Benny Gantz m’a invité à une réunion lors de laquelle il m’a informé qu’à la suite de mon vote la semaine dernière, je ne ferais pas parti de la liste Bleu et Blanc pour la prochaine Knesset. Je ne regrette pas mon vote.”

“Nous nous sommes quittés bons amis et je l’ai remercié pour la confiance qu’il m’a accordée et je lui ai demandé de faire tout ce qu’il pouvait pour que le centre-gauche s’unisse pour l’élection et lui permette d’accéder au pouvoir.”

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Qui est Éric Coquerel, le mis en cause

Assemblée nationale : bac à 25 ans, Vendée Globe, parachutages… 4 choses à savoir sur Éric Coquerel, nouveau président de…

L’antisémitisme dans le monde arabe importé d’Europe?

Un article de Soulayma MARDAM BEY, publié par l’Orient le Jour Il est courant, aujourd’hui, de prêter aux Arabes une…

Faut-il relayer les pires propos antisémites ou les taire “pour ne pas leur donner audience”

La question se pose au coup par coup. La question se pose tous les jours. Ce que nous vous montrons…

Nitsana Darshan-Leitner. Qui se soucie quand l’AP viole les droits de l’homme ?

Nitsana Darshan-Leitner, présidente de Shurat HaDin – Israel Law Center (Crédit : Shurat HaDin) Pour la communauté internationale, la CPI,…

Daniel Sarfati. Quelques conseils à des néophytes qui souhaitent héler un taxi à Tel Aviv

Quelques conseils à des néophytes qui souhaitent héler un taxi à Tel Aviv : 1. Un taxi vide n’est pas…

Sarah cattan. Théâtre de boulevard

Eprouvant. Alors qu’on aimerait,  a minima, ne pas s’en mêler et laisser tout ce beau monde disputer entre eux, impossible…

Maxime Tandonnet: Macron n’est pas de droite, pourquoi les LR s’allieraient-ils avec lui?

TRIBUNE – Le chef de l’Etat a mené une politique marquée à gauche, si l’on écarte les préjugés pour examiner…