fbpx

Le cabinet corona sur le point d’annuler les vols internationnaux

Netanyahu « Il faut fermer le ciel le plus vite possible ». La nouvelle mutation du coronavirus serait probablement déjà en Israël. Pour le ministre de la Santé, le pays se dirige dangeureusement vers un nouveau confinement.

Les ministres devaient voter lundi une proposition de suspension du traffic aérien vers et depuis l’étranger après l’annonce de la découverte d’une nouvelle mutation du coronavirus en Grande-Bretagne.

Malgré cette mesure, certains haut fonctionnaires israéliens craignent que cette nouvelle mutation soit déjà présente sur le territoire. 

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, a déclaré que les membres du cabinet s’étaient exprimés en faveur de l’annulation de tous les vols entrant et sortant.

« J’ai l’intention de fermer le traffic aérien le plus vite possible, comme lors de la première vague » a déclaré Binyamin Netanyahu. « Les ressortissants étrangers ne pourront pas entrer dans le pays. La mutation se propage partout dans le monde et nous sommes actuellement en train d’évaluer son importance ».

Jusqu’à présent, les ressortissants étrangers pouvaient se rendre en Israël uniquement pour assister à des événements familiaux et uniquement pour les membres de la famille au premier degré, et pour certaines autres raisons approuvées par le ministère de la Santé.

La ministre des Transports Miri Regev s’est opposée dimanche à la propostion d’interrompre le trafic aérien, elle était soutenu par un certain nombre de ministres du parti Bleu et Blanc dont les noms n’ont pas été communiqués.

Nos confrères de Channel 12 ont rapporté que cette opposition avait contraint le gouvernement à réviser le plan de suspension du trafic aérien. Les citoyens de retour de l’étranger devront restés confiner dans des hôtels spéciaux réquitionnés par le gouvernement.

Si la proposition prévoyant l’annulation de tous les vols depuis et vers Israël est adopté, les Israéliens se trouvant à l’étranger auront un délais de 48 heures pour renter en Israël avant la suspension du trafic aérien.

Nos confrères de Kan ont rapporter certaines informations qui avaient fuité de la réunion du cabinet. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu aurait notamment demander ce qu’il allait advenir de ces voyageurs qui reviendraient en Israël lors de ce délais de 48 heures.

Miri Regev aurait répondu que seul les passagers en provenance de pays à fort taux d’infection seraient contraints de se mettre en quarantaine.

Cependant, Netanyahu souhaite que la question soit examinée pour voir si tous les voyageurs revenant en Israël avant la possible suspension du trafic aérien pourraient être forcés de se confiner chez eux, peu importe d’où ils reviennent.

D’après nos confrères de Channel 12, le ministre des Energies, Yuval Steinitz a proposé que les Israéliens se trouvant à l’étranger soit empêchés de revenir en Israël.

« A mon avis, si les Israéliens continuent de rentrer au pays, il y a de fortes chances que la mutation arrive ici. Pour le moment, nous ne faisons que ralentir son arrivée » a déclaré Steinitz.

Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri s’est déclaré fermement opposé à cette proposition.

« L’Etat juif ne peut pas empêcher des Juifs de rentrer à la maison » a-t-il déclaré.

Dimanche, les ministres ont décidé l’interdiction d’entrer sur le territoire des ressortissants d’Afrique du Sud, de Grande-Bretagne et du Danemark. Les Israéliens de retour de ces pays doivent se mettre en quarantaine pour deux semaines dans des hôtels dédiés.

Les responsables de la santé sont particulièrement inquiets concernant la nouvelle mutation du coronavirus qui a été découverte en Angleterre. Le Premier ministre Britannique Boris Johnsona déclaré que les donnés avaient révélé que cette nouvelle mutation serait 70% plus transmissible que le coronavirus actuel. D’autres pays ont annulés les vols vers et en provenance de la Grande-Bretagne, cette nouvelle mutation étant « hors de contrôle ». 

Nachman Ash a déclaré à la radio de l’armée qu’il était possible que cette nouvelle mutation du virus soit déjà en Israël et que des tests étaient en cours afin de s’assurer que le vaccin contre le coronavirus fonctionnerait également contre cette nouvelle mutation.

« Il est possible que cette nouvelle mutation apparue en Grande-Bretagne soit déjà ici et nous allons faire des tests pour essayer de l’identifier », a déclaré Ash. « Si la mutation est résistante au vaccin nous allons menerons une évaluation afin de savoir en combien de temps le vaccin peut être adapté ».

Le directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levy, a défendu lundi le timing de la réponse des autorités face à cette nouvelle mutation du coronavirus. Il note cependant que les médias étrangers avaient déjà publié cette informaion la semaine dernière. Les données officielles n’ont été reçu en Israël que ce weekend.

Chezy Levy a déclaré à la station de radio « Radio 103 FM » qu’il y a « une inquiétude concernant la possible présence de cette mutation en Israël » mais il a également souligné qu’il « n’y a aucune preuve » que le vaccin israélien qui a commencé à être administré en masse ne soit pas efficace contre cette nouvelle mutation.

Néanmoins, le cabinet coronavirus a discuté la possible fermeture des frontières à cause de cette mutation, a déclaré Levy, étant donné la difficulté d’établir l’historique de voyage des gens avant qu’ils n’entrent dans le pays.

Levy a également déclaré que le cabinet allait resserer les restrictions en Israël et qu’il était fort possible que le pays se dirige vers un troisième confinement national. Ce projet est soutenu par le Premier ministre Benyamin Netanyahu, au vu du pourcentage de test positifs au coronavirus, confirmant que le taux d’infection est en train de remonter en flèche, d’après les chiffres du ministère de la Santé piblié lundi matin.

Sur les 69 649 tests effectués dimanche, 4.1% se sont révélés positifs, ce qui confirme la hausse du nombre de nouveaux cas de coronavirus par jour depuis mardi dernier.

Il y avait 2 846 nouveaux cas de coronavirus diagnostiqués dimanche et le nombre de morts liés à la pandémie s’élève désormais à 3 109. Parmis les 25 159 patiens actifs dans le pays, 470 se trouvent dans un état grave, d’après les chiffres du ministère. Depuis le début de la pandémie, il y a eut 376 857 cas de coronavirus diagnostiqués en Israël.

Levy a déclaré que les responsables de la Santé ont dit au ministres dimanche que le simple resserement des restrictions de la vie publique ne pourraient pas empêcher un éventuel troisième confinement total.

La principale différence entre le resserement des restrictions et un confinement total est que ce dernier concernerait l’éducation et impliquerait une restriction dans les déplacements. Les précédents confinements comprenaient des restrictions de déplacement autorisant les citoyens à ne se rendre qu’à quelques centaines de mètres de chez eux, à part pour des activités vitales.

Lors de la réunion, les avis concernant un nouveau confinement étaient largement divisés entre les ministes du Likud qui étaient pour, et les ministres de Bleu et Blanc qui préféraient essayer d’abord de resserer les restrictions afin de réduire l’impact sur l’économie et le chômage.

Les relations précaires entre les membres de la coalition, qui sont au bord de l’effondrement, ce qui produirait de nouvelles élections, pourrait également influencer la durée du confinement.

En effet, un ministre dont le nom n’a pas été communiqué a déclaré à nos confrères de Kan que le Premier ministre Benyamin Netanyahu pourrait trouver un intérêt à l’allongement du confinement pour résuire le tau d’infection le plus possible à l’approche d’une nouvelle élection afin de profiter des bénéfices politiques d’une victoire contre le virus.

Les deux précédents confinement, le premier en Avril, le second en Septembre, sont parvenus à réduire le taux d’infection mais ces effets étaient très limités dans le temps.

Dimanche, Israël a débuté un programme de vaccination massive utilisant le vaccion Pfizer/BioNTech. Le gouvernement espère vacciner 60 000 personnes par jour, soit deux millions d’Isréliens d’ici la fin du mois de janvier, en commançant par les professionels de santé et les plus de 60 ans, les deux étant considérés comme des groupes à risque.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

40 ans depuis le bombardement du réacteur en Irak : 4 des pilotes ayant participé à l'opération Opéra dans une interview spéciale

Au moment où ils pensaient qu’Ilan Ramon s’était écrasé, la volonté de Raful de les sacrifier, la peur de ne…

Il est plus important pour les dirigeants palestiniens de frapper Israël que de sauver la vie des habitants de l'Autorité palestinienne

Le refus de la direction de Ramallah d’accepter un million de vaccins Pfizer prouve une fois de plus qu’au moment…

Bennett a levé l'interdiction de Netanyahu de discuter des détails de l'accord nucléaire avec l'Iran

Le chef d’état-major Kochavi, en visite à Washington, tentera de persuader les Américains de durcir leurs positions dans les négociations…

Ganz a annoncé: je soumettrai une proposition à une commission d'enquête d'État sur l'affaire des sous-marins

Suite au refus de Netanyahu dans le gouvernement précédent, le ministre de la Défense est intéressé à faire avancer la…

Tsahal pense que les combats à Gaza ne sont pas terminés, le cabinet se réunira aujourd'hui

Malgré le calme dans la bande de Gaza depuis 48 heures, le Cabinet de sécurité se réunira pour approuver les…

Israéliens qui choisissent de continuer à porter un masque : « Se sentir nu sans ça »

Le greffé rénal qui s’est rendu compte que le vaccin était inefficace dans son cas, le médecin de Bethléem qui…

Au revoir Dubaï: le ministère de la Santé a également émis un avertissement de voyage vers les Émirats arabes unis

S’il n’y a pas d’amélioration significative dans le pays, il peut entrer dans la liste des pays rouges, dans lesquels…
Aller au contenu principal