fbpx

Des fraises de Gaza vendues illégalement en Israël

Les employés du ministère de l’Agriculture ont découvert dans la région de Jérusalem, 35 caisses de fraises pesant 300 kg, provenant de la bande de Gaza, en violation de la loi. De Gaza, seules l’importation de tomates et d’aubergines sont autorisées en Israël.

 

La demande de fraises en Israel entraine de la contrebande. Les inspecteurs du ministère de l’Agriculture ont saisi des fraises de la bande de Gaza emballées dans des boîtes portant des autocollants avec la légende « fraises de Ramat Hasharon » afin de leur donner une fausse provenance. Ce n’est pas la première fois que cela arrive dans le pays. 

 

Un étiquetage falsifié

 

Le stand qui vendait les fraises était situé à l’entrée de la colonie d’Alfei Menashe en Samarie. Ils ont été emballés dans ces paquets pour induire le public en erreur. Une inspection menée par les inspecteurs du ministère montre qu’il n’y a pas de ferme appelée “Strawberry in Ramat Hasharon”.

 

La demande de fraises est maintenant à son pic parce que les prix des fraises sont très élevés. Puisque la saison vient de commencer, on trouve dans les serres des paquets de 250 à 200 grammes de fraises pour 40 shekels. En d’autres termes : 200-160 shekels par kilogramme dans les chaînes de vente au détail. 

 

Un danger pour la santé publique

 

Le Ministère de l’agriculture a déclaré que : “le week-end dernier, des inspecteurs de l’Unité centrale de lutte contre la fraude et d’enquêtes du Ministère de l’agriculture et du développement rural ont découvert un système de contrebande et de commercialisation dans la région de Jérusalem. 35 colis : soit 300 kg de fraises de la bande de Gaza ont été découverts. Le Ministère de l’agriculture réaffirme : ” La consommation de fruits et légumes cultivés sans aucune surveillance peut constituer un danger important pour la santé publique. “

 

Le Ministère de l’agriculture a également déclaré que : « conformément à la loi sur la commercialisation des produits agricoles, il existe plusieurs conditions de seuil pour l’entrée de produits agricoles dans le pays, notamment : un échantillonnage du produit pour les résidus microbiologiques et les résidus de pesticides pour s’assurer que le produit a été arrosé avec de l’eau appropriée. Elle représente un danger important pour la santé publique. Les légumes originaires de Gaza, dont la commercialisation en Israël est autorisée, ne sont que des tomates et des aubergines.

 

 

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Historique : La justice israélienne autorise les Juifs à faire le Shéma Israël sur le Mont du Temple

Une décision de justice d’un tribunal de Jérusalem autorise à présent les fidèles juifs à réciter la prière du « Shema »…

Ma’ale Gilboa, Bet Haemek… Hightech et Kibboutzim. Un symbole : Nir Am.

RADIO J . Bonjour Chers Auditeurs. Penser que « les Kibboutzim c’est  terminé » est une grave erreur. Le monde change, l’univers…

🔴 Hassan Ziad Khadayari, tué en Iran, était l’auteur de nombreuses attaques contre des juifs et des israéliens

Hassan Ziad Khadayari, qui a été assassiné plus tôt dans la journée, apparemment par le Mossad, dans la rue Mahadin…

🔴 Elimination par le Mossad en Iran ? Un haut responsable des Gardiens de la révolution tué de 5 balles à Téhéran

L’agence de presse iranienne Tasnim a rapporté aujourd’hui (dimanche) l’assassinat d’un haut responsable des Gardiens de la révolution iraniens dans…

🔴 Le Mossad a arrêté en Europe un agent iranien prêt à tuer un employé du consulat israélien

Le Mossad a arrêté un agent iranien actif dans l’unité 840 (opérant sous la Force iranienne Qods), qui était en…

Le méchant coup de bluff de Zoabi, Lapid suit

Suite à l’annonce de son retrait de la coalition, le ministre des Affaires étrangères et président de Yeche Atid, Yair…

Le terroriste Ahmad Saadat derrière la mort du ministre Rehavam Zeevi a été élu à la tête du Front populaire

Le terroriste Ahmad Saadat a été élu à un autre poste de secrétaire général de l’organisation du Front populaire. La…