fbpx

dim' 25 Fév' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

28/4 à 11h. “Rencontre avec un auteur”: Raphaël Jerusalmy pour “In Absentia”

L’Institut français de Tel Aviv présente, dans le cadre de ses “Rencontres avec un auteur”, notre ami l’écrivain franco-israélien Raphaël Jerusalmy pour une discussion autour de son livre, “In Absentia”, publié aux éditions Actes Sud en mars 2022. La rencontre, en français, sera modérée par Stéphanie Souffir, responsable du livre à l’Institut français d’Israël.

“In Absentia” porte sur les choix et les contraintes qui pèsent sur tout un chacun, ces dilemmes qu’il faut résoudre au quotidien, et que l’auteur expose ici dans un contexte terrifiant : le camp de Struthof, seul camp de concentration nazi ouvert sur le sol français.

On suit les parcours croisés de Pierre Delmain, écrivain et déporté politique, qui doit achever à mains nues les déportés, et Saül Bernstein, collectionneur d’art, qui renie son judaïsme, mais pas son homosexualité, et qui refuse de croire à la montée du nazisme.

Au cœur de l’intrigue, Raphaël Jerusalmy dissèque les choix auxquels sont confrontés ses personnages, les moyens qu’ils déploient pour s’y soustraire, ou du moins, pour échapper même un instant à la pression qui s’exerce sur eux.

Repli dans lequel tout humain se réfugie quand il lui est nécessaire, et qui donne au livre son titre “In Absentia”. Surtout, il raconte la petite histoire dans la grande, ce dont il est coutumier dans ses romans : un acte, un geste, va sublimer les difficultés et l’horreur de la situation. 

A propos de Raphaël Jerusalmy

D’origine séfarade par sa grand-mère paternelle Sultana, dont les membres de la famille ont, pour la plupart, été exterminés à Auschwitz, Raphaël Jerusalmy est aussi russe ashkénaze par son père, brocanteur, artisan, relieur et doreur.

Il commence sa scolarité dans une institution catholique de Montmartre où il grandit, puis rejoint l’École normale supérieure et la Sorbonne.

Après ses études, il s’engage dans l’armée israélienne, au sein de laquelle il évolue rapidement vers le service des renseignements. Officier de liaison, surtout en Amérique latine et dans les pays arabes, il rencontre Augusto Pinochet et Yasser Arafat. Délégué pour l’armée au Rwanda lors des massacres, il y coordonne sur place une opération de secours médical pour les réfugiés.

Après une quinzaine d’années, il prend sa retraite de l’armée et mène des actions éducatives et humanitaires, puis devient négociant en livres anciens à Tel Aviv.

Il est également expert sur la chaîne de télévision “I24news”.

Informations pratiques

In Absentia de Raphaël Jerusalmy

Le vendredi 28 avril à 11h00

Institut français de Tel Aviv | 7 bd. Rothschild. Tel Aviv

En français

Entrée gratuite

Inscription obligatoire sur Event Brite

Contact presse

Anne-Sophie Trouillard 
Institut français d’Israël

Mél : [email protected]

L’article 28/4 à 11h. “Rencontre avec un auteur”: Raphaël Jerusalmy pour “In Absentia” est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Mosaïque: “Issac, gardien de son frère ?” – Itzhak Adda répond à Antoine Mercier

L’ultra-violence qui a caractérisé les massacres du 7 octobre suscite une stupéfaction sans cesse entretenue par les récits des témoins…

Nos otages, et “L’Accord dit de Paris”

Ronen Bar, chef de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet (à gauche), avec le chef de l’agence de renseignement…

Delphine Horvilleur parle avec justesse du 7 octobre

Voir cette publication sur Instagram Une publication partagée par C à Vous (@c_a_vous) https://t.co/DuM56g9ocA — cattan (@sarahcattan_) February 24, 2024…

Lorsque même les … “décideurs” de … l’Eurovision cherchent des noises à Israël

Eden Golan chantera “October Rain” à Malmö “October Rain”: Les écrivains de l’histoire restent près de moi Regarde-moi dans les…

Expulsé, voilà l’imam Mahjoub Mahjoubi qui menace et pleurniche pour revenir en France

“Cassé en mille morceaux, je vais me battre. Je vais me battre dans le pays des droits de l’homme. Je…

Renée Fregosi. Le propalestinisme de Lula, carburant dans sa course au leadership du “Sud global”

Le président du Brésil semble beaucoup plus préoccupé par le sort de Gaza que par l’Ukraine ou Navalny Brasilia, 23…

Daniel Sibony. “J’ai trouvé en Israël un deuil profond. Un deuil de soi. D’une image de soi. Un deuil recouvert par la colère. La sidération

TRIBUNE. Le philosophe et psychanalyste Daniel Sibony revient d’Israël où il a trouvé “un deuil profond” après de l’attaque du…