fbpx

mer' 24 Juil' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Colonne de Judith Bat-Or. Journal d’une Invisible (11)

Judith Bat-Or

La bonne nouvelle (2)

J’aimerais commencer cette deuxième partie par un message rassurant à ceux qui ont besoin de s’inquiéter toujours un peu, qui sinon ne sont pas tranquilles. Et le message est celui-ci : il faut relativiser – la bonne nouvelle, j’entends. Si, en effet, je ne leur mentirai pas, un astéroïde de la taille de celui qui a décimé nos amis dinosaures ne menace pas l’humanité dans un avenir proche, il y en a bien deux ou trois, de tailles plus raisonnables, qui d’après les calculs pourraient heurter la terre entre la fin de notre siècle et celle du suivant. Cela n’est pas si loin. Ce qui devrait suffire à les préoccuper. Mieux vaudrait cependant qu’ils ne poursuivent pas cette lecture…

Quant aux autres, pas d’angoisse, les astronomes de la Nasa et d’autres agences spatiales sont déjà sur le coup, et il y aurait moyen de désamorcer ces menaces. 

Comme vu plus haut, pour le moment, aucun astéroïde de type Terminator ne se dirige vers nous. Ainsi, ne risquons-nous rien, de ce côté du moins, dans les prochains millions d’années. Ça donne le temps de respirer.

Qui me permet de l’affirmer ?

Les professionnels qui armés de leurs télescopes magiques observent sans relâche l’univers autour de nous. Un mastodonte pareil, ça ne peut pas se manquer. Or rien de tel dans le coin, c’est-à-dire notre galaxie et ses voisines immédiates.

Cependant, dans notre univers, se baladent des objets volants plus difficiles à repérer, parce que moins grands, avec lesquels une collision serait assez désagréable. Parmi eux, Apophis, « dieu du Chaos » pour les intimes, et Bénou. Les calculs prédisaient (oui, au passé, vous comprendrez) une collision entre nous et le premier pour 2068, avec un impact de 1 151 mégatonnes de TNT, ce qui grosso modo représente 20 fois la puissance de la plus puissante bombe jamais utilisée. Quant au charmant Bénou (101955), astéroïde d’un diamètre de 490 mètres, d’une masse de 78 millions de tonnes, qui se déplace à une vitesse de 28 kilomètres/secondes, selon les pronostics notre rencontre avec lui était à l’ordre du jour du 24 septembre 2182.

Ces deux fauteurs de trouble ne risquaient pas de provoquer l’apocalypse, mais ils promettaient à ceux qui se trouveraient sur leur chemin de passer un sale quart d’heure. Le dernier. C’est exactement pourquoi, dans les agences spatiales, on s’y est préparé et s’y prépare encore. Sérieusement. 

Comment ?

On peut imaginer que si les astronomes étaient des hommes d’État, ils auraient réagi comme dans le film Armageddon, en envoyant une équipe et une bombe atomique, de derrière les fagots, leur exploser la figure, pour leur montrer qui ils sont. Ce qui n’aurait servi à rien. Nos engins les plus performants ne feraient pas le poids, littéralement.

Heureusement, les scientifiques sont plus intelligents que nos hommes politiques. Aussi ont-ils envisagé non pas d’attaquer de front ces masses assassines, mais de les dévier de leur trajectoire initiale, en modifiant leur vitesse ou les bousculant légèrement. Leur hypothèse de travail étant qu’un changement minime, un souffle, ferait l’affaire. Et ils ont essayé.

Le 24 novembre 2021, la mission DART était lancée avec pour objectif de raccourcir la période orbitale d’un petit astéroïde, Dimorphos, qui n’avait rien demandé à personne. Aux innocents, les mains vides. N’empêche ! Je vous épargne les détails pour en arriver enfin à la bonne nouvelle promise : ça a marché!

Oui oui. Ça marche. Et ça marchera. Nous ne sommes pas encore au point. Il nous faudra d’autres missions. Une est d’ailleurs déjà en cours. Mais la méthode promet. Et la leçon de cette histoire, c’est qu’on n’a pas toujours besoin de foncer dans le lard (ou le cochon) de l’ennemi.

Parfois, les solutions se trouvent dans les étoiles. Je veux y croire. Ça ne mange pas de pain. Et puis, Pessach est passé.

© Judith Bat-Or

L’article La Colonne de Judith Bat-Or. Journal d’une Invisible (11) est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

L’Hatikvah au Parc des Princes ce soir

Un dispositif d’un millier de policiers est mobilisé ce soir pour assurer la sécurité du match de football masculin des…

Netanyahou longuement applaudi au Congrès

“Il s’agit d’une lutte entre la barbarie et la civilisation. Nous vaincrons”, déclare Benjamin Netanyahou devant le Congrès américain. “Notre…

La Chronique estivale de Jérôme Enez-Viard. “Paul et Suzanne” :  un livre de Jean-Philippe Bozek

Voici les deux premiers tomes d’une trilogie constituant la biographie de la famille Dubrule-Mamet, native de Lille et ses environs.…

René Seror. Billet d’humeur

COUP DE GUEULE Mes yeux s’illuminent, Mon cœur hurle, En voyant nos athlètes, à leur arrivée en France. Un sentiment…

Des corridas à l’Euro 2024, le soutien de l’Espagne à Gaza inquiète certains Juifs

L’Espagne, l’un des pays européens les plus critiques à l’égard de la guerre menée contre le Hamas, abrite une communauté…

Village olympique, cérémonie d’ouverture… Comment les athlètes israéliens seront protégés “24 heures sur 24”

88 athlètes représenteront l’État hébreu aux Jeux olympiques de Paris dans un climat extrêmement tendu par l’attaque du 7 octobre et…

Zach Sage à Ramallah. Des décennies de lavage de cerveau et d’absence totale d’éducation sur leur propre histoire

L’influenceur Zach Sage s’est courageusement rendu dans les rues de Ramallah pour comprendre ce que le slogan “Free palestine” scandé…