fbpx

lun' 24 Juin' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hamid Enayat. Iran. Rassemblement de protestation des parents d’élèves à Shahine-Shahr

Les forces de répression attaquent les manifestants et tirent des gaz lacrymogènes

Aujourd’hui, samedi 15 avril, les parents d’élèves de Shahin Shahr ont protesté contre l’empoisonnement de leurs enfants devant le rectorat de la ville. Ils scandaient : “à bas ce pouvoir tueur d’enfants”, “à bas le dictateur”, “à bas l’empoisonneur”. Les forces de répression ont attaqué les manifestants et tiré des gaz lacrymogènes. Les gens ont riposté en scandant “ordures, ordures”.

 À ce jour, au moins huit écoles et conservatoires, dont l’école de filles Manouchehr Ansari, le conservatoire de filles Al Yassin et l’école Fahmideh à Shahin-Shahr, ont fait l’objet d’attaques chimiques.

 Aujourd’hui, des élèves de plusieurs écoles d’Izeh, de Sanandaj, d’Oroumieh et de Mahabad ont été empoisonnées, et des dizaines d’entre elles ont été transportés dans des centres médicaux pour y être soignées.

 Le 11 avril, le site judiciaire du régime a cité Bahram Ainullahi, le ministre de la Santé, déclarant : « nous avons décidé d’appeler cela la maladie des écolières parce qu’il n’y avait pas de preuve solide de l’empoisonnement des élèves”. Il a ajouté : “Dans plus de 90 % des cas de malaise des élèves, il n’y a pas d’empoisonnement ni de poison. La plupart du temps, nous avons observé du stress, et un petit pourcentage est lié aux méfaits qui ont eu lieu et qui ont causé le malaise des élèves. » Le porte-parole du pouvoir judiciaire a également déclaré mardi : « nous avons décidé de ne plus utiliser le terme d’empoisonnement. »

 Dans certaines villes, les organes de sécurité ont fait pression sur les écolières pour qu’elles admettent être elles-mêmes responsables de l’empoisonnement de leurs camarades de classe.

 Maryam Radjavi, la dirigeante de la résistance iranienne, a salué les élèves et leurs parents qui ont manifesté aujourd’hui à Shahin-Shahr et se sont insurgés avec des slogans de “à bas dictateur”. Ils ont protesté contre l’attaque et les gaz lacrymogènes. Elle a déclaré que la seule façon de faire face aux crimes du fascisme religieux au pouvoir, y compris contre des écolières innocentes, passe par le soulèvement, la résistance et une combativité maximale.

© Hamid Enayat

Hamid Enayat est un analyste iranien basé en Europe. Militant des droits de l’homme et opposant au régime de son pays, il écrit sur les questions iraniennes et régionales et en faveur de la laïcité et des libertés fondamentales.

L’article Hamid Enayat. Iran. Rassemblement de protestation des parents d’élèves à Shahine-Shahr est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Frédéric Sroussi. Tapiro, Eklfrief, Meyer Habib, UEJF : quand mes coreligionnaires anti-RN deviennent les idiots utiles de LFI

Ils sont victimes d’antisémitisme de la part des islamo-gauchistes de LFI et consorts, mais ils continuent de conspuer le RN…

Hagay Sobol. Face à Bardella et Mélenchon, une autre voie existe, celle des modérés !

L’avenir de la France ne limite pas au choix entre le RN et LFI. La désintégration des partis ouvre la…

Le viol à la gloire de la Palestine – Rachel Israel & Fadila Maaroufi. “Perditions idéologiques”

Réflexions sur le viol commis par trois jeunes adolescents. Le sadisme narcissique, le rite de passage pour le néo-converti en…

Viol de Courbevoie : “L’abandon de longue date de la lutte contre l’antisémitisme se paye au prix fort”. Renée Fregosi

TRIBUNE. Le président Emmanuel Macron a demandé à sa ministre de l’Éducation nationale d’organiser des discussions en classe suite au…

Barbara Lefebvre. Sarah Halimi, Courbevoie… Non Emmanuel Macron, l’explosion de la haine antijuive en France n’est pas “inexplicable”

“Pour combattre la haine des juifs et des sionistes, termes interchangeables dans le logos antisémite depuis fort longtemps, il est…

Liliane Messika. L’avenir de l’Europe se joue-t-il à Gaza ?

En juin 2024, à la veille de nouvelles élections législatives, la France se clive entre des extrême-droites qui défendent les…

“Antisémitisme: Il y a quelque chose de pourri au royaume de Belgique”. Tribune de Joël Rubinfeld, président de la Ligue belge contre l’antisémitisme

L’attaque meurtrière du 7 octobre 2023 a déclenché une libération de la parole et des actes antisémites. Entre politiques alignés sur…