fbpx

La Norvège réduit l’aide aux Palestiniens à cause de la propagande antisémite du système éducatif

Le parlement norvégien a décidé de coupé le budget de plus de 11 millions de shekels d’aides à Ramallah en raison du contenu antisémite et de l’incitation à la violence contenus dans les manuels palestiniens. 

 

Le Parlement norvégien a approuvé, mercredi 9 décembre, la décision de couper 30 millions de couronnes norvégiennes (plus de 11 millions de shekels) du budget dédié à l’aide pour l’Autorité palestinienne. La décision a été prise car ces fonds sont utilisés pour enseigner l’antisémitisme et l’incitation à la violence dans les nouveaux manuels de l’Autorité Palestinienne pour l’année scolaire 2020-2021.

 

Des manuels scolaires qui cultivent l’antisémitisme et glorifie le terrorisme

 

La décision parlementaire a été prise à la suite d’une vaste campagne politique menée le mois dernier par l’Institut de recherche et de politique IMPACT-se, qui a révélé dans une série de réunions d’information à la commission des affaires étrangères, au ministère norvégien des Affaires étrangères et aux parlementaires. Le nouveau manuel sorti cette année cultive l’antisémitisme malgré les promesses faites à la communauté internationale.

 

Selon l’institut, les livres incluent toujours la violence, l’enseignement de l’antisémitisme, la glorification et la légitimation du terrorisme, l’encouragement du jihad et la mort même dans les livres de sciences et de mathématiques. La langue arabe est apprise à travers une histoire qui glorifie les attentats suicides, le massacre des athlètes olympiques à Munich est décrit de manière positive et légitime, l’addition et la soustraction sont enseignées en comptant les martyrs, le djihad est décrit comme « la plus grande vertu », la gravité de Newton est enseignée en utilisant des tirs de pierre. 

 

Une décision qui devrait inspirer tous les pays d’Europe

 

Le directeur général de l’Institut IMPACT-se, Marcus Chef, s’est félicité de cette décision. « En décembre dernier, le Parlement norvégien a voté le gel des fonds d’aide aux Palestiniens jusqu’à ce que des modifications soient apportées aux manuels, a-t-il indiqué. Ce changement ne s’est pas produit. Les législateurs norvégiens n’acceptent plus les promesses de Ramallah concernant l’amélioration des manuels. « Jusqu’à ce que l’incitation à la haine des manuels palestiniens soient supprimées, l’Union européenne et les pays européens doivent prêter attention à la position de la Norvège sur la question et cesser de participer à l’incitation à la haine quotidienne des enfants palestiniens à l’école.

 

Un membre de la commission des affaires étrangères et de la défense du Parlement norvégien, Gair Toskadel, a indiqué : « nous sommes depuis longtemps inquiets à propos des manuels et des programmes d’enseignement dans les territoires palestiniens. Il est très important que l’école se concentre sur la paix et la coopération. » La députée Sylvia Listhaug, directrice adjointe du Parti du progrès a déclaré que « le programme dans les écoles palestiniennes est plein d’appels à la violence et à la haine contre Israël et glorifie le martyre. Il est tout à fait clair que la Norvège ne peut pas soutenir cela, nous voulons donc réduire le financement ». En juin dernier, la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Eriksen-Surida, avait annoncé un gel de plus de 50% des fonds transférés par son gouvernement au ministère palestinien de l’Éducation.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Israël rouvrira complètement dans un mois s'il n'y a pas de nouvelle augmentation de la contagion

Les autorités qui attendent de voir qu’il n’y a pas de pic d’infection après la fête de Pessah et le…

Israël pourrait vacciner les 12-15 ans dès le mois de mai

Israël pourrait débuter la vaccination des adolescents de 12 à 15 ans en mai, ont indiqué des responsables de la…

Maroc-Israël : c’est (re)parti pour les affaires

UN PARTENARIAT A ÉTÉ SIGNÉ ENTRE LES PATRONATS DES DEUX PAYS. UN INCUBATEUR DE START-UP ET UNE CHAMBRE DE COMMERCE…

Gad Elmaleh fier d’être né au Maroc : cette décision de Mohammed VI concernant Israël, qui le rend si heureux !

Invité sur le plateau des « Grandes gueules Moyen-Orient », une émission diffusée sur la chaîne israélienne I24, Gad Elmaleh en a…

Un enfant des favelas de Rio devient un artiste prometteur en Israël

Alexander Especie rejoint d’autres expatriés brésiliens à Raanana, une ville du centre d’Israël, que lui et d’autres artistes s’emploient à…

Des États de l’UE opposés à l’exclusion d’Israël dans des projets de recherche

Des universitaires estiment que la recherche européenne risque de se tirer une balle dans le pied en mettant fin à…

Un spray nasal enovid contre le COVID mis au point en Israël

Un spray nasal contre le COVID-19 enovid  a été mis au point par SaNOtize, une société basée à Vancouver, au…
Aller au contenu principal