fbpx

Pour la première fois, une délégation d’hommes d’affaires israéliens se rend à Bahreïn

Les autorités bahreïnies ont choisi de rendre public une visite historique, qui était initialement censée être secrète, et le ministre bahreïni de l’économie a indiqué que « c’est une rencontre pour resserrer les liens économiques entre les deux pays ». La délégation israélienne était conduite par le président de d’une association de patrons, le président de d’une structure visant à encourager l’exportation et le PDG de la Banque Hapoalim.

 

La première délégation commerciale israélienne officielle s’est donc rendue à Bahreïn, à l’invitation de l’administration et sous les auspices de l’ambassade américaine. La visite était censée être secrète au début, mais les autorités bahreïnies ont annoncé l’arrivée de la première délégation commerciale officielle d’Israël qui a atterri mercredi 25 novembre à Manama, la capitale de Bahreïn. Cette délégation a rencontré le ministre de l’Économie et du Commerce de Bahreïn, Zayed AL Zayani, ainsi que des dirigeants de banques.

 

Une visite historique

 

La délégation était conduite par le président de l’Association de patrons, Dr. Ron Tomer, le président de l’organisme d’exportation, Adiv Baruch mais aussi Dov Kotler, PDG de la banque Hapoalim. Le but de la délégation est de promouvoir les relations d’affaires entre les deux pays, en mettant l’accent sur la coopération entre les banques afin que les hommes d’affaires puissent commercer. Bahreïn est un centre financier important qui a annoncé sa volonté de développer le secteur des fintech.

 

Un gros potentiel commercial

 

Dans un communiqué de presse publié par le ministre de l’Économie et du Commerce de Bahreïn, Ziad al-Ziani, a expliqué qu’il a chaleureusement accueilli la première délégation économique d’Israël et a noté que la mise en place de relations économiques entre les deux pays était une étape importante dans l’établissement d’accords de paix. Selon le ministre Al Ziani, « Bahreïn et Israël voient un gros potentiel commercial dans l’établissement de liens commerciaux et financiers et que la visite d’aujourd’hui est une ouverture pour renforcer les liens économiques entre les deux pays ». C’est aussi une formidable opportunité pour l’industrie israélienne. 

 

Adiv Baruch, a déclaré que « le marché des Emirats, et avec lui le marché de tout le monde arabe est une formidable opportunité pour l’économie israélienne en général et pour les exportations en particulier. Bâtir la confiance lors de rencontres est le début d’une relation à long terme qui servira tous les exportateurs ». Le PDG de Bank Hapoalim, Dov Kotler, a déclaré : « Les relations avec Bahreïn sont une formidable opportunité pour les hommes d’affaires israéliens et s’inscrivent dans la continuité des efforts de Bank Hapoalim pour développer de nouvelles activités pour ses clients avec les pays de la région ». 

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Covid-19 : le passe sanitaire est de retour

Covid-19 : passe sanitaire aux frontières, port du masque… Le retour de certaines mesures sanitaires ? Le nombre de cas de contaminations…

La chaine Rami Levy retire des produits des rayons : « Ne les consommez pas »

Infos Israel News actualités : La chaîne retire deux produits qui contiennent la présence de résidus d’allergènes de type soja…

Mohammed Guerroumi. La pudibonderie hors du temps!

Quand la religion des hommes restreint la liberté au nom de la pudeur excessive, voire de la chasteté, elle crée…

Maxime Tandonnet. Un pouvoir gravement déstabilisé

« Le président de la République, qui a chargé Elisabeth Borne de bâtir «un nouveau gouvernement d’action», a annoncé pouvoir…

Israël participe pour la première fois à un exercice militaire international au Maroc

Officiers participant à la cérémonie d’ouverture d’”African Lion 2022″, à Agadir au Maroc, le 20 juin 2022. Fadel Senna/AFP L’exercice…

Charles Rojzman. Nouvelles utopies révolutionnaires

L’utopie communiste ayant échoué, dans sa tentative d’inventer l’égalité de tous, ( ” Du passé faisons table rase, Foule esclave,…

Pierre Lurçat. Victor Soskice – Le héros de mon adolescence

J’étais parti sur les traces de Victor, héros mort à l’âge de vingt-deux ans qui avait joué un rôle essentiel…