fbpx

Pour la première fois, une délégation d’hommes d’affaires israéliens se rend à Bahreïn

Les autorités bahreïnies ont choisi de rendre public une visite historique, qui était initialement censée être secrète, et le ministre bahreïni de l’économie a indiqué que « c’est une rencontre pour resserrer les liens économiques entre les deux pays ». La délégation israélienne était conduite par le président de d’une association de patrons, le président de d’une structure visant à encourager l’exportation et le PDG de la Banque Hapoalim.

 

La première délégation commerciale israélienne officielle s’est donc rendue à Bahreïn, à l’invitation de l’administration et sous les auspices de l’ambassade américaine. La visite était censée être secrète au début, mais les autorités bahreïnies ont annoncé l’arrivée de la première délégation commerciale officielle d’Israël qui a atterri mercredi 25 novembre à Manama, la capitale de Bahreïn. Cette délégation a rencontré le ministre de l’Économie et du Commerce de Bahreïn, Zayed AL Zayani, ainsi que des dirigeants de banques.

 

Une visite historique

 

La délégation était conduite par le président de l’Association de patrons, Dr. Ron Tomer, le président de l’organisme d’exportation, Adiv Baruch mais aussi Dov Kotler, PDG de la banque Hapoalim. Le but de la délégation est de promouvoir les relations d’affaires entre les deux pays, en mettant l’accent sur la coopération entre les banques afin que les hommes d’affaires puissent commercer. Bahreïn est un centre financier important qui a annoncé sa volonté de développer le secteur des fintech.

 

Un gros potentiel commercial

 

Dans un communiqué de presse publié par le ministre de l’Économie et du Commerce de Bahreïn, Ziad al-Ziani, a expliqué qu’il a chaleureusement accueilli la première délégation économique d’Israël et a noté que la mise en place de relations économiques entre les deux pays était une étape importante dans l’établissement d’accords de paix. Selon le ministre Al Ziani, « Bahreïn et Israël voient un gros potentiel commercial dans l’établissement de liens commerciaux et financiers et que la visite d’aujourd’hui est une ouverture pour renforcer les liens économiques entre les deux pays ». C’est aussi une formidable opportunité pour l’industrie israélienne. 

 

Adiv Baruch, a déclaré que « le marché des Emirats, et avec lui le marché de tout le monde arabe est une formidable opportunité pour l’économie israélienne en général et pour les exportations en particulier. Bâtir la confiance lors de rencontres est le début d’une relation à long terme qui servira tous les exportateurs ». Le PDG de Bank Hapoalim, Dov Kotler, a déclaré : « Les relations avec Bahreïn sont une formidable opportunité pour les hommes d’affaires israéliens et s’inscrivent dans la continuité des efforts de Bank Hapoalim pour développer de nouvelles activités pour ses clients avec les pays de la région ». 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Israël publie les détails de l'accord concernant les données de vaccination

Dans « l’Accord de Collaboration  des Preuves Epidémiologiques en Conditions Réelles », Pfizer s’engage à fournir à Israël des doses de vaccins…

Pour le monde arabe, les pays ayant signé des accords avec Israël ont toujours été "des hypocrites paresseux"

Le 20 décembre dernier, la site d’actualité alternatif liba,ais Daraj a publié un article intitulé « Que le rituel de résister…

Israël s'approche dangereusement de la barre des 4 000 décès liés au Coronavirus

Le nombre de morts et de cas grave continuent d’augmenter, le plan de vaccination prévoit l’inoculation de doses aux plus…

Antisémitisme en France : un livreur Deliveroo refuse une commande "je ne livre pas aux Juifs"

C’est une affaire qui agite en ce moment la communauté juive française. Un livreur de nationnalité Algérienne résidant illégalement en…

Syrie : les bombardements israéliens ciblent une zone à la frontière de l'Iraq comportant une forte présence iranienne

Les frappes israéliennes massives avant l’aube sont la quatrième opération de ce type signalée au cours des deux dernières semaines,…

Israël a déclaré payer environ 47$ par personne pour les vaccins Pfizer et Moderna

Le pays a dépensé 1 milliard de shekels dans l’achat des doses pour sa campagne de vaccination massives. Ce qui…

Israël atteint un triste record de près de 10 000 nouveaux cas par jour

Ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 500 000. Alors que la mutation britannique gagne du terrain, le…
Aller au contenu principal