fbpx

Les Palestiniens soutiennent officiellement la Chine contre les USA, les Etats-Unis étant leurs premiers donateurs

L’Autorité palestinienne déclare son soutien au régime chinois alors que les tensions s’intensifient entre Washington et Pékin.

L’Autorité palestinienne (AP) a déclaré mardi son plein soutien à la République populaire de Chine dans un contexte de tensions renouvelées entre Pékin et Washington, DC, à propos de la visite de la présidente de la Chambre des États-Unis, Nancy Pelosi, à Taïwan.

Dans une déclaration réalisée par l’agence de presse officielle de l’AP WAFA, l’AP « a affirmé sa position en faveur de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’unité de la République populaire de Chine ».

Il a déclaré que les Palestiniens maintenaient une « position de longue date soutenant la République populaire de Chine amie et sa souveraineté, son intégrité territoriale et respectant pleinement le principe de la politique d’une seule Chine ».

La politique « Une seule Chine » fait référence à l’insistance de Pékin sur le fait que le Parti communiste chinois est la seule autorité souveraine en Chine, ce qui inclurait l’île de Taïwan, actuellement gouvernée comme une démocratie multipartite indépendante de la domination chinoise.

L’AP a ajouté qu’elle soutenait « l’arrêt de toute action contraire au principe de la politique d’une seule Chine tout en affirmant le droit de la Chine à défendre ses intérêts souverains, de sécurité et de développement ».

La déclaration de l’AP a été publiée alors que Pelosi atterrissait à Taipei, la capitale taïwanaise.

« La visite de notre délégation du Congrès à Taïwan honore l’engagement inébranlable de l’Amérique à soutenir la démocratie dynamique de Taïwan », a déclaré Pelosi dans un communiqué peu après son atterrissage. « La solidarité de l’Amérique avec les 23 millions d’habitants de Taiwan est plus importante que jamais aujourd’hui, alors que le monde est confronté à un choix entre l’autocratie et la démocratie. »

Soutien mutuel entre la Chine et l’Autorité palestinienne
Le régime du Parti communiste au pouvoir en Chine a toujours soutenu la lutte palestinienne contre Israël . Pendant le long règne de Mao Tse Tung après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les communistes chinois ont cultivé des liens étroits avec diverses factions palestiniennes, y compris l’organisation Fatah du président de l’AP Mahmoud Abbas.

Au cours des années 1990, alors que la Chine noue des relations commerciales et commerciales lucratives avec les États-Unis et d’autres pays occidentaux, la politique de Pékin envers Israël s’est adoucie, avec des relations diplomatiques établies en 1992.

La Chine est restée un bastion de soutien politique pour les Palestiniens à l’ONU. S’adressant au Conseil de sécurité de l’ONU la semaine dernière, le chef adjoint de la mission chinoise auprès de l’ONU, Geng Shuang, a appelé à « des actions plus actives et plus vigoureuses sur la question palestinienne » alors qu’il protestait contre le fait que « les droits légitimes du peuple palestinien ont été continuellement violés ». » par Israël.

Les dirigeants palestiniens ont répondu en nature, notamment en déclarant leur soutien à la répression par Pékin de la minorité musulmane ouïghoure dans la région nord-ouest du Xinjiang, que de nombreux États et organisations de défense des droits humains ont qualifiée de génocide.

En juillet 2019, l’AP a ajouté sa signature à une lettre qui louait généreusement le régime chinois pour ses « réalisations remarquables dans la protection et la promotion des droits de l’homme par le développement », affirmant ensuite que les États démocratiques devraient « s’abstenir d’employer des accusations infondées contre la Chine ». en abordant l’urgence des droits de l’homme des Ouïghours « de manière objective et impartiale… avec des informations vraies et véritablement crédibles ».

Parmi les autres États qui ont approuvé la lettre figurent le Venezuela, l’Iran, Cuba et la Syrie.

Un an plus tot, l’AP soutenait la répression chinoise à Hong Kong, rejoignant 52 autres États membres de l’ONU pour soutenir la loi sur la sécurité nationale de Pékin, qui accorde au gouvernement de larges pouvoirs pour réprimer les manifestations pro-démocratie.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le gouvernement a annulé les voyages scolaires à Auschwitz : ils n’étaient pas d’accord avec la Pologne

Infos Israel News actualités : Les ministères de l’Éducation et des Affaires étrangères ont annoncé que tous les voyages scolaires…

C’Israël. De berger à médecin. L’histoire de Mero Geta qui mérite d’être racontée.

Un jeune garçon, autrefois analphabète, se spécialise à présent dans la chirurgie du cancer de la tête et du cou…

En plus c’est vrai! 100 startups israéliennes actives dans le « Sport Tech ».

Même en l’absence d’une équipe nationale capable de se mesurer aux plus grands, Israël participe aux matchs via ses innovations.…

Connaissez-vous Waleed-Al-Husseini, le Salman Rushdie palestinien?

Auteur de 2 livres, Waleed Al-Husseini  livre un témoignage clair et sans ambiguïté sur ce qu’il a vécu en tant…

Les Juifs et le prix Nobel : les vrais chiffres

Des prix Nobel ont été décernés à plus de 900 personnes, dont au moins 25 % étaient des Juifs .…

Tragédie en Egypte : des dizaines de paroissiens de l’église copte sont morts dans un incendie

Infos Israel News actualités : Un incendie dans le bâtiment de l’église copte de Gizeh (une ville située près du…

Il y a 13 ans, Israel créait une arme pour détruire le satellite iranien

L’Iran vient de lancer son sattelite et aura bientôt accès à des images orbitales nettes. Il y a 13 ans…