fbpx

L’incroyable silence des médias sur l’assassinat d’Alban Gervaise, égorgé “au nom d’Allah” par Mohamed L. “Ce silence médiatique est comme une deuxième mort. Est-ce par idéologie ou pour nier la réalité ?”, réagit un officier supérieur de l’armée

ANALYSE – Ce père de famille a été tué en mai au nom d’Allah, devant une école catholique. Depuis, c’est l’indifférence médiatique et politique.

(…) L’AFP alimente les quotidiens régionaux. La plupart ont au mieux mentionné l’égorgement d’Alban Gervaise, puisque c’est de lui qu’il s’agit, en quelques lignes à la rubrique «faits divers». À l’exception notable de L’Union , quotidien de l’Ardennais, qui a publié le 31 mai un éditorial intitulé «Alban Gervaise, un nom qui ne vous dit rien», pour s’indigner du traitement médiatique réservé à son assassinat.

Qu’on en juge: dans la presse écrite nationale, Le Figaro, Le Point et Valeurs Actuelles ont été les seuls à traiter le sujet pour ce qu’il est, un meurtre commis au nom d’Allah. Le Monde, Libération et Le Parisien-Aujourd’hui en France n’en ont pas dit un mot, ni dans leurs éditions papier, ni sur leur site. Dans le reste de la presse, à part France info.fr et TF1 Info, les rares grands médias à s’y être réellement intéressés sont Europe 1, Sud Radio et CNEWS.

L’épouse de la victime a refusé toute médiatisation, pour protéger ses trois enfants. Mais le respect de leur drame personnel n’empêchait pas que les médias fassent leur travail, comme les militaires sont les premiers à le demander. «J’aimerais comprendre pourquoi le meurtre barbare de notre camarade Alban Gervaise a été aussi peu traité par la presse, lance un officier supérieur de l’armée de Terre en poste à Paris. Est-ce parce qu’il était militaire ? Par idéologie ou pour nier la réalité ? Nous sommes nombreux autour de moi à nous poser la question. Et nous voulons une réponse car ce silence médiatique est comme une deuxième mort.»

«Depuis l’annonce de son assassinat, les mêmes interrogations tournent en boucle dans ma tête, assure un chef d’escadron récemment breveté de l’École de Guerre. Que vaut vraiment la mort d’un militaire dans notre pays ? En nous engageant, nous savons et assumons les risques que nous prenons. En servant les armes de la France, nous n’attendons aucune reconnaissance particulière. Nous faisons notre devoir sans nous plaindre. Mais là, je ne comprends pas pourquoi la mort du médecin chef Alban Gervaise, victime du terrorisme, a été occultée à ce point. C’est une honte

(…) Le Figaro

MàJ : entre deux messes célébrées à son intention, sa paroisse convie ses fidèles à une “Rencontre festive Chrétiens et Musulmans”

Paroisse Saint-Jérôme – Saint-Just – La rose, Marseille

Diocèse de Marseille
Association chemins du dialogue / VSMF Provence

MàJ : Cérémonie militaire “discrète” pour honorer sa mémoire

#Hommage l Le SSA a choisi d’honorer le MC Alban Gervaise par une cérémonie militaire émouvante et discrète à l’@HopitalLaveran avant ses obsèques.
Le #DCSSA était présent pour manifester son soutien à sa famille, ses collègues et à son entourage. pic.twitter.com/iOqVUUwZxn

— SantéArmées (@santearmees) June 13, 2022

Le cœur serré je pense à Alban Gervaise, inhumé aujourd’hui, plus encore à ses enfants de 3 et 7 ans qu’il ramenait de l’école. Ce médecin militaire de 40 ans a été égorgé devant eux par Mohamed, un Français de 24 ans connu des services de police pour des questions de stupéfiants

— Xavier Accart (@XavierAccart) June 7, 2022

Alban Gervaise, 40 ans, médecin militaire égorgé devant deux de ses enfants de 3 et 7 ans le 26 mai à Marseille.

Il sera inhumé aujourd’hui. Aucun hommage national ne lui sera rendu, mort dans le silence médiatique.

Je pense à sa famille et ses proches. pic.twitter.com/sM3Xp3kDCh

— Eric Ciotti (@ECiotti) June 7, 2022

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le marché laitier en Israël va connaitre une révolution : les prix des produits laitiers réglementés augmenteront, les prix des produits importés baisseront

Infos Israel News actualités : Le marché laitier en Israël va connaître des changements spectaculaires dans les mois à venir…

Rivlin brise le silence : « Je ne pensais pas que le gouvernement survivrait ne serait-ce qu’un an »

Infos Israel News actualités : L’ancien président prévient dans une interview spéciale à paraître : « Les dirigeants publics ne…

Emmanuel Navon, Une histoire renversante d’Israël (3/3)

Emmanuel Navon, Une histoire renversante d’Israël (3/3) Emmanuel NAVON, L’étoile et le sceptre: Une histoire diplomatique d’Israël, Titre original: The…

« Il y a un risque d’effacement définitif de tout pouvoir efficient »

Gaël Nofri: «Il y a un risque d’effacement définitif de tout pouvoir efficient» Par Gaël Nofri FIGAROVOX/TRIBUNE – Des Capétiens…

« Les Juifs de Remiremont : parcours d’une communauté d’hier à aujourd’hui »

Visite guidée de l’exposition « Les Juifs de Remiremont » À l’occasion de l’exposition « Les Juifs de Remiremont : parcours d’une…

A L’Honneur… Le Dr Ayal Hendel de l’Université Bar-Ilan en Israël.

« Il est essentiel de comprendre les mécanismes sous-jacents au dysfonctionnement des cellules pathologiques » Le Dr Ayal Hendel, de la Faculté…

IRM. Par rapport aux pays de l’OCDE, Israël fait figure de mauvais élève.

Tous ceux qui ont déjà voulu prendre rendez-vous pour un IRM ou un scanner ont pu constater que les délais…