fbpx

L’antisémitisme en hausse, notamment sur les campus

Depuis quelques années, le pays fait face à une forte vague d’antisémitisme, en particulier dans les universités.

«Il n’y a pas de place pour l’antisémitisme au Royaume-Uni », a déclaré Boris Johnson il y a un peu plus d’un an. Le volontarisme affiché par le Premier ministre britannique faisait suite à l’agression d’un rabbin à Londres et, le même jour, à un défilé de voitures arborant des drapeaux palestiniens dans le quartier londonien juif de Golders Green, au cours duquel l’un des participants avait hurlé sa haine antisémite dans un mégaphone (« F*** les Juifs, violez leurs filles ! »).

Cet antisémitisme violent et décomplexé est malheureusement de plus en plus fréquent en Angleterre. Selon les statistiques enregistrées par l’organisation Community Security Trust (CST), le Royaume-Uni connaît en 2021 un niveau record d’actes antisémites pour la cinquième fois en six ans, soit une hausse de 34 % par rapport à 2020 et de 24 % par rapport au précédent record, établi en 2019. Pour 2021, le CST acte une corrélation nette entre le conflit au Proche-Orient et la recrudescence des actes antisémites, conduisant Boris Johnson à affirmer avec force que « quelle que soit la situation au Moyen-Orient, il n’y a aucune excuse pour importer les préjugés dans les rues de notre pays. Sous aucune forme ». Des paroles aux actes, le gouvernement britannique a enfin classé le Hamas parmi les organisations terroristes. Autrefois épineuse, la relation entre le maire de Londres, Sadiq Khan, et la communauté juive est aujourd’hui au beau fixe : c’est ainsi que le Centre Simon Wiesenthal lui a demandé de mettre un terme aux actions d’Amnesty International dans la capitale anglaise (l’ONG a placé un panneau de rue devant l’ambassade d’Israël qualifiant l’Etat juif de régime d’apartheid – Ndr). La liberté d’expression étant, dans
le pays, une valeur fondamentale du régime politique britannique, l’édile risque d’avoir du mal à agir.
Celle-ci sert, hélas, de paravent au déferlement des positions antisémites sur les campus britanniques : « Depuis quelques années, et particulièrement avec les années Corbyn et la tolérance de l’antisémitisme au sein du Labour, les campus se sont radicalisés, explique à Actualité Juive Elias Dray, le président de l’Union des étudiants juifs d’Europe.

On y assimile le juif au dominateur, au lobbyiste, et on accable les étudiants juifs pour leur soutien à Israël. Il y a un peu plus d’un an, un professeur à l’université de Bristol, David Miller (qui a depuis été démis de ses fonctions), a expliqué à de nombreuses reprises que les étudiants juifs étaient des agents sionistes et des espions à la solde du gouvernement israélien ». De fait, BDS occupe une place très importante sur les campus britanniques et, dans ce contexte, les associations des étudiants juifs sont peu écoutées. La question d’Israël semble obséder et galvaniser une partie conséquente des étudiants anglais. L’élection de Shaima Dallali à la tête de la NUS (UK National Union Student), en mars dernier, qui avait tenu des propos antisémites, ne risque certainement pas d’améliorer la situation. Signalons, toutefois, que le gouvernement britannique a suspendu son financement à la NUS. Éric Keslassy

L’article L’antisémitisme en hausse, notamment sur les campus est apparu en premier sur Actualité Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Comment Israël se prépare à un conflit généralisé

Un conflit avec des scénarios dramatiques combinant d’importantes violences urbaines avec une « pluie de missiles » dans tout le pays L’article…

Yitshak Shamir, l’agent du Mossad devenu Premier ministre

Combattant traqué par les Britanniques, agent du Mossad, puis Premier ministre de l’État d’Israël : Voici l’histoire d’un homme de…

Martine Eckerling en direct de Vegas. Vieillir

Mon mari porte un pacemaker. Hier était le jour du rendez-vous pour la vérification de la pile. Bonne nouvelle, il…

Peter Pomerantsev. La Russie se comporte comme un enfant fou avec ses jouets nucléaires

Le chercheur Peter Pomerantsev estime que la politique étrangère de Vladimir Poutine ne se limite pas à des considérations d’ordre…

🛑 Fusillade au tombeau de Yossef Hatsadik : plusieurs blessés

Infos Israel News actualités : Une fusillade a été perpétrée par des terroristes dans l’enceinte de la tombe de Joseph.…

Attentats-13 Novembre: 6 peines de perpétuité incompressible

« Une pensée pour les victimes de ce crime contre l’humanité. Les 10 mois de procès n’auront pas été vains, les…

Deux associations israéliennes terroristes? Et plus l’OLP?

Deux associations israéliennes classées terroristes, Mahmoud Abbas demande également que l’Organisation de libération de la Palestine soit retirée de la…