fbpx

Guy Millière « La Seine Saint-Denis n’est plus la France »

Ce qui s’est passé Samedi 28 mai au Stade de France à Saint-Denis fait scandale. Cela ne devrait pas être le cas. Ce qui devrait faire scandale est ailleurs.

La Seine Saint-Denis n’est plus la France, comme l’a dit Éric Zemmour.

Les principales villes du département sont des villes islamisées et les Français non musulmans doivent y être extrêmement prudents. Les agressions, les vols, les viols, les affrontements entre bandes rivales, les cambriolages, y sont très fréquents. Dans la plupart des cas, la police n’intervient qu’après coup lorsqu’on l’appelle au secours, car elle a des ordres : si elle procède à une arrestation qui dégénère, et qu’un criminel appartenant à une bande musulmane est blessé, ce qui peut arriver aisément, car les membres de bandes musulmanes dans ce département n’ont plus aucun respect pour la police, des émeutes se produiront, des magasins seront saccagés, des voitures seront brûlées.

Se promener dans les rues d’une ville du département peut aisément donner l’impression d’être dans une ville du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne. Les barres de béton constituant les grands ensembles de logements HLM sont lugubres, sinistres, délabrées.

La politique écologiste radicale menée par la gauche, qui tient le département depuis des décennies, a ajouté une multiplication d’obstacles bétonnés qui asphyxient davantage des rues et des avenues déjà asphyxiées.

Avoir construit un grand stade à Saint-Denis était une idée inepte et impliquait un aveuglement absolu. Les entreprises incitées à s’installer alentour du stade ont toutes fermé leur porte pour repartir vers des endroits plus sûrs. Leurs employés se faisaient régulièrement détrousser en utilisant les transports en commun, et ils n’avaient pas le choix : circuler en voiture à Saint-Denis est devenu strictement impossible, sauf pour qui accepte de rouler à trois kilomètres heure.

Aller assister à un concert ou à une compétition sportive au stade de France était possible il y a quelques années. C’est, me dit-on, encore possible (je ne suis pas venu en France depuis plusieurs années, et je ne peux constater quoi que ce soit moi-même) : à condition d’être en groupe, et de n’avoir aucun objet de valeur sur soi.

Ce qui s’est passé samedi 28 mai est logique, très logique. Incriminer les Britanniques est une honte, et que les membres du gouvernement français l’aient fait montre une fois de plus leur incapacité à assumer leurs responsabilités, à dire la vérité, et à regarder la réalité en face. Cela montre aussi une lâcheté : incriminer les Britanniques est moins dangereux qu’incriminer des bandes musulmanes. J’ai même vu des tentatives d’incriminer la Russie : Poutine est un criminel, mais imaginer qu’il organise la diffusion de faux billets d’entrée dans un stade me semble grotesque, jusqu’à preuve du contraire.

Il y a eu des faux billets. Il y en a toujours. Cela n’est pas une explication.

Des gens sont entrés sans billet : c’est une explication très partielle, et il serait intéressant de savoir qui sont ces gens.

Je pense que la réponse est facile à trouver. La réalité est que des bandes musulmanes sont venues, que certains de leurs membres ont voulu entrer en force, sans payer, parce qu’un joueur musulman français jouait, Karim Benzema, et ceux qui ont voulu entrer en force y sont parvenus. La police a été débordée et impuissante, ce qui est toujours le cas en Seine-Saint-Denis, et est de plus en plus souvent le cas partout ailleurs en France, et elle a été débordée avant, pendant et après le match.

Des Britanniques ont été agressés en rejoignant le métro, et dans les couloirs du métro. Des femmes ont subi des attouchements et des agressions sexuelles. Des hommes se sont faits détrousser. Leurs témoignages dans la presse britanniques sont accablants pour la France et n’inciteront pas leurs concitoyens à visiter la France.

Faute de rétablir l’ordre (ce dont ce gouvernement semble incapable), ses membres pourraient au moins faire placer des panneaux indiquant que le risque d’agression à Saint Denis est très élevé : ce ne sera pas fait, car ce serait pour le gouvernement avouer qu’un problème existe qu’il ne peut pas et ne veut pas régler.

Les organisations sportives internationales devraient tirer des conclusions et considérer que la situation en France est telle qu’y organiser des compétitions sportives comporte des risques graves. Cela se fera peut-être.

Des Jeux Olympiques auront lieu en France dans deux ans. On peut s’attendre au pire. Je ne m’intéresse pas aux compétitions sportives, mais si c’était le cas, je resterais chez moi plutôt qu’aller dans un coupe-gorge. Les agressions au couteau en France se multiplient (l’assassinat à Marseille d’Alban Gervaise, médecin militaire, devant l’école où sont scolarisés ses enfants, bien que particulièrement atroce, a été largement passé sous silence), et il est inutile de dire qui sont les agresseurs, bien sûr.

Macron et ses ministres ont été nuls et incompétents pendant cinq ans. Macron a été réélu. Une majorité de Français semble aimer la nullité et l’incompétence. J’en suis heureux pour eux, et je plains les autres.  Et j’ai de la compassion pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent quitter un pays en plein naufrage, car c’est une certitude : cela va s’aggraver. Dans une vingtaine d’années, toute la France ressemblera à la Seine Saint-Denis.

© Guy Millière pour Dreuz.info

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

L’ancien président de ZAKA soupçonné de pédophilie décède à l’hôpital

Infos Israel News actualités : Yehuda Meshi-Zahav, ancien président de ZAKA, est décédé mercredi matin au Duke Medical Center après…

Innovation agrotech: une start-up israélienne rafle tous les prix

La société israélienne Amai Proteins, qui utilise une protéine sucrée pour remplacer jusqu’à 70 % du sucre ajouté utilisé dans…

Iran face au choix : la guerre ou la paix

Ultimes pourparlers sur le nucléaire iranien : cette fois, ça passe ou ça casse ! Des négociations indirectes entre Téhéran et Washington,…

Les influenceurs musulmans, à la mode occidentale

Les influenceurs islamiques, une version 2.0 de l’islam De jeunes prédicateurs musulmans stars des réseaux sociaux proposent une nouvelle façon…

Juive et républicaine: L’école Maïmonide de Joseph Voignac

Entre religion et laïcité : le cas de l’école juive Maïmonide (entretien) Les nombreux débats sur le rapport des Français…

Alexander Werth, L’été noir de 42

Alexander Werth, L’été noir de 42. Fayard On l’oublie parfois mais l’été 1942 fut particulièrement dur pour les Alliés et…

Le marché laitier en Israël va connaitre une révolution : les prix des produits laitiers réglementés augmenteront, les prix des produits importés baisseront

Infos Israel News actualités : Le marché laitier en Israël va connaître des changements spectaculaires dans les mois à venir…