fbpx

Les Palestiniens se réjouissent de l’élection de Joe Biden, les Israéliens dans l’expectative

Aux Etats-Uns, le candidat démocrate Joe Biden a remporté l’élection présidentielle, le 7 novembre face à Donald Trump. Il possède 290 grands électeurs contre 214 pour le Républicain Donald Trump. Les Autorités palestiniennes se réjouissent de cette victoire contrairement au gouvernement israélien.

D’après le journaliste de RFI en Israel, Guilhem Delteil : « En 2016, entre Donald Trump et Hillary Clinton, les dirigeants palestiniens affirmaient ne pas avoir de préférence. Position neutre habituelle face à un scrutin chez le parrain du processus de paix avec Israël ». Mais ces dernières années, Trump a eu des positions considérées comme défavorables aux Palestiniens : installation de l’ambassade américaine à Jérusalem, regard bienveillant sur les implantations israéliennes. Actuellement, les dirigeants palestiniens ont affiché leur préférence pour Joe Biden. Ce n’était pas le cas du gouvernement de Benyamin Netanyahou qui souhaitait continuer les relations privilégiées par l’administration Trump. Le gouvernement israélien accueille très fraichement l’arrivée de Biden au pouvoir.

Les Palestiniens veulent rétablir un dialogue 

Depuis le moment où les Américains ont reconnu Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreux en 2017, les discussions entre l’administration Trump et l’autorité palestiniennes se sont raréfiées et degradées. Après cette période tendue, les dirigeants palestiniens souhaitent rétablir une relation constructive avec l’administration Biden. « Les Palestiniens, et particulièrement le président, ont parié sur Joe Biden, explique Hani Al Masri, responsable du cercle de discussion Masarat, implanté à Ramallah. Joe Biden a expliqué qu’il souhaitait reprendre les discussions avec les Palestiniens, qu’il était contre l’annexion d’une partie de la Cisjordanie et qu’il voulait réactiver des négociations. »

La recherche d’une nouvelle stratégie diplomatique 

La victoire de Biden constitue un espoir pour l’autorité palestinienne. « Attendre et survivre, c’est la politique de Mahmoud Abbas depuis le départ. Attendre l’élection américaine, attendre des élections israéliennes. Mais pour garder de l’influence, vous devez être actif », déplore Hani Al Masri, un politologue palestinien. Jusqu’à présent sur tous les dossiers sensibles, les dirigeants palestiniens étaient dans l’attente et ne s’impliquait pas. Ils vont devoir rechercher une nouvelle stratégie diplomatique. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Pour le monde arabe, les pays ayant signé des accords avec Israël ont toujours été "des hypocrites paresseux"

Le 20 décembre dernier, la site d’actualité alternatif liba,ais Daraj a publié un article intitulé « Que le rituel de résister…

Israël s'approche dangereusement de la barre des 4 000 décès liés au Coronavirus

Le nombre de morts et de cas grave continuent d’augmenter, le plan de vaccination prévoit l’inoculation de doses aux plus…

Antisémitisme en France : un livreur Deliveroo refuse une commande "je ne livre pas aux Juifs"

C’est une affaire qui agite en ce moment la communauté juive française. Un livreur de nationnalité Algérienne résidant illégalement en…

Syrie : les bombardements israéliens ciblent une zone à la frontière de l'Iraq comportant une forte présence iranienne

Les frappes israéliennes massives avant l’aube sont la quatrième opération de ce type signalée au cours des deux dernières semaines,…

Israël a déclaré payer environ 47$ par personne pour les vaccins Pfizer et Moderna

Le pays a dépensé 1 milliard de shekels dans l’achat des doses pour sa campagne de vaccination massives. Ce qui…

Israël atteint un triste record de près de 10 000 nouveaux cas par jour

Ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 500 000. Alors que la mutation britannique gagne du terrain, le…

Passeport vert et carte de vaccination : ce qu'il faut savoir

A l’heure ou 25% de la population israélienne est vaccinée, la question du passeport vert ou de la carte de…
Aller au contenu principal