fbpx

ibm

L’histoire d’IBM en Israël est assez incroyable. Un succès extraordinaire. Peu de gens connaissent la véritable histoire de ce Groupe américain qui n’a jamais écouté le BDS (Boycott d’Israël) qui lui a demandé sans cesse de se retirer d’Israël. Jamais IBM n’a cessé de travailler en Israël. Bien au contraire. L’Etat Hébreu fait partie intégrante de la puissance de frappe d’IBM dans le monde (plus de 381 100 employés).

Le dernier CEO d’IBM, Arvind Krishna, d’origine indienne, arrivé très récemment à la tête de l’entreprise a décidé de se concentrer sur le « cloud computing », l’informatique dématérialisée. Un virage stratégique majeur qui est une des forces majeure d’Israël.

HISTOIRE. Nous sommes en 1972. Pour ne pas perdre un grand scientifique juif d’origine israélienne, Josef Raviv, IBM avait accepté de le laisser travailler en Israël (Haïfa) et de recruter une micro-équipe de 3 à 4 personnes. Josef Raviv voulait retourner dans son pays d’origine.

C’est ainsi qu’une minuscule structure que devait être temporaire est devenue le Centre de R&D de IBM en Israël qui emploie en 2022 des centaines de chercheurs dans tout le pays, du Nord au Sud. On retrouve des chercheurs et ingénieurs d’IBM à Haïfa, Tel Aviv, Herzliya, Rehovot, au Jerusalem Technology Park, Beersheva. Le Technion de Haïfa a toujours joué un rôle déterminant dans l’extension des activités de recherche. Les ingénieurs formés en France ont toujours été très appréciés par les recruteurs d’IBM.

Les premiers chercheurs du Groupe IBM en Israël ont travaillé au départ dans des locaux minuscules. IBM n’a jamais regretté son investissement en Israël car les labos de R&D israéliens ont permis au groupe américain de conquérir de nouveaux domaines d’activité. Le médical par exemple.

La présence d’IBM dans l’Etat Hébreu remonte à 1949. Le groupe américain a introduit à l’époque les ordinateurs dans le pays. Aujourd’hui IBM emploie plus de 2000 personnes. Sa présence dans le pays est tellement importante et l’Agence « Invest In Israel » chargée d’attirer des investisseurs mondiaux utilise l’expérience et la présence d’IBM pour démontrer que la Startup nation n’est pas une illusion.

IBM a racheté 13 entreprises high-tech israéliennes ces dix dernières années. L’entreprise a notamment racheté Trusteer pour près d’un milliard de dollars, ce qui représente l’un des plus gros rachats jamais enregistrés par une société high-tech israélienne.

Toutes ces innovations et ces acquisitions ayant permis à IBM d’apprécier la culture des start-ups en Israël, afin de mieux encore assimiler la culture entrepreneuriale du pays, la société a décidé d’ouvrir un incubateur baptisé « Alpha Zone », explique Dror Pearl, directeur de l’unité GTU d’IBM Israël.

« Nous avons décidé que nous voulions que cet incubateur soit différent. IBM n’a pas l’intention d’être une usine à start-ups comme les autres. Nous serons là pour les entreprises avant, pendant et après le programme. ».

IBM’s R&D history in Israel began in 1972 when Professor Josef Raviv established the IBM Israel Scientific Center in the Technion‘s Computer Science Building in Haifa. Today, over 1000 individuals work at IBM R&D locations across Israel, including Haifa, Tel Aviv, Herzliya, Rehovot, and the Jerusalem Technology Park. IBM research and development activities in Israel include a number of labs.

BM Haifa Research Laboratory (HRL) is located in Haifa, Israel. It is an IBM R&D Lab in Israel. It handles projects in the spheres of cloud computing,[1] healthcare and life sciences, verification technologies,[2][3] multimedia, event processing,[4] information retrieval,[5] programming environments,[6] business transformation, and optimization technologies.[7] HRL is the biggest IBM research center outside the US.[8]

Established back in 1972 as the IBM Israel Scientific Center, the IBM Haifa Research Lab has grown from three researchers to over five hundred employees, including regular staff members and many students. The IBM Haifa Research Lab is located in a custom-built complex adjacent to the Haifa University campus, with branches in Haifa and Tel Aviv. Current projects include healthcare, cloud computing, formal and simulation-based verification technologies, programming environments, chip design, storage systems, information retrieval, collaboration, and much more.

At the IBM Haifa Research Lab, twenty-five percent of the technical staff have doctoral degrees in computer science, electrical engineering, mathematics, or related fields. Employees are actively involved in teaching at Israeli higher education institutions such as the Technion (Israel Institute of Technology) and supervising post-graduate theses. Many employees have received IBM awards for achievements and excellence.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Incitation de Zakaria Zabeidi sur la mort de son frère : « Il est une fierté pour nous, c’est le devoir de tout palestinien »

Le commandant des Brigades al-Aqsa à Jénine, le prisonnier de sécurité Zakaria Zabeidi, a évoqué la mort de son frère…

 Un officier des Gardiens de la révolution éliminé devant son domicile à Téhéran

 « Des hommes armés à moto ont ouvert le feu »   L’Iran a annoncé qu’un officier des gardiens de…

Kendji Girac et Omer Adam dans un duo rythmé

Deux méga stars de la chanson dans leurs pays respectifs se sont associés pour un tube qui fera danser cet…

Il s’avère que l’Europe achètera du gaz à Israël pour se libérer de la dépendance vis-à-vis de la Russie

Israël et l’Union européenne sont en négociations accélérées sur la vente de gaz israélien à l’Europe via l’Égypte, dans un…

A propos de Monsieur René Hadjadj, jeté du 17 ème étage: Non, Nous ne nous tairons pas. Nous ne nous tairons plus

La société juive de France est confrontée à une série de mises à mort lâches et barbares des siens. Ces…

Le chef de la faction nord du Mouvement islamique, Cheikh Raed Salah arrêté à l’aéroport Ben Gourion

Le chef de la faction nord du Mouvement islamique, Cheikh Raed Salah, a été arrêté samedi après-midi à l’aéroport après…

Raphaël Nisand – René Hadjadj, défenestré à Lyon (zl)

On sait pour l’heure peu de choses sur la personnalité de Monsieur René HADJADJ sinon que dans le quartier où…