fbpx

Test de vérité

«Président courage »… La formule, de Bernard-Henri Lévy, désigne celui – Volodymyr Zelensky – grâce auquel 44 millions d’Ukrainiens ne se sont pas effondrés et découragés depuis février, redoublant d’énergie vitale dans leur résistance à l’impérialisme sanguinaire du poutinisme : un régime autoritaire, cuirassé dans son mépris du droit et des humains.
À chaque époque, il est des tests de vérité : pour beaucoup d’intellectuels et de commentateurs, tant en France qu’en Israël ou aux États-Unis, le siège cruel imposé en 1993 par la Grande Serbie milosevicienne à la ville multiethnique de Sarajevo fit époque. Trente ans après, il se pourrait bien que le destin du monde libre se joue identiquement à Marioupol, à Donetsk, à Kharkov ou à Kiev, dont on prévoit désormais qu’elles seront durablement pilonnées et menacées par une guerre voulue de longue durée par le pouvoir russe – beaucoup d’experts militaires annonçant un possible dénouement pas avant 2023 !

Qu’en conclure, à ce stade ? Que le sort des Ukrainiens nous regarde. Et que, comme l’a également souligné Emmanuel Macron, l’Europe, tant comme projet que comme idée, mourra ou, au contraire, renaîtra, dans l’épreuve traversée par le pays qui, jusqu’ici, a été son immense grenier à blé. Les éditions Grasset nous le rappellent opportunément avec ce volume à paraître – Pour l’Ukraine – qui recollectionne tous les textes et allocutions récemment prononcés par un président qui a échappé encore récemment à une tentative d’assassinat grâce à la CIA. N’en déplaise à tout ce que l’on peut entendre ici ou là sur la «corruption» de la société ukrainienne, Zelensky, qui en appelle régulièrement aux cinq cents millions d’Européens -« ne nous lâchez pas ! » – n’est pas un cynique : critiquable, bien sûr, comme tout dirigeant, il semble adhérer de toute son âme aux idéaux du libéralisme politique. L’État de droit, pour lui, n’est pas un slogan creux et évidé de sa signification, mais son plus ardent souci. Comme le philosophe Constantin Sigov dans son remarquable Lettre de Kiev (Cerf), il nous remémore notre communauté de destin humaniste, celle de l’appartenance à l’Europe. Une vocation partagée qui implique et impliquera, dans les semaines à venir, une solidarité encore accrue avec le peuple ukrainien.
Ce que Poutine prépare, et qui pourrait at-teindre à l’épouvante, sans doute peu après la date jugée fatidique du 9 mai, valide les alertes et les alarmes de Sigov et de Zelensky.
Ne manquons pas ce rendez-vous ! Il est historique…

Édito par Alexis Lacroix

L’article Test de vérité est apparu en premier sur Actualité Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

La mort d’un bébé de 3 ans a été constatée à l’hôpital Rambam

Un enfant de trois ans qui était dans le coma depuis plusieurs jours est décédé à l’hôpital Rambam de Haïfa.…

L’avion destiné aux chefs d’État passe de l’aéroport Ben Gourion à l’entrepôt

Les chefs d’état de l’avion seront transférés dans les prochains jours de l’IAI à l’aéroport Ben Gourion vers un complexe…

Le missile Spike d’Israël, véritable tueur de chars d’assaut.

  Premier missile surface-surface à utiliser le guidage par télévision, le Tamuz (plus connu sous le nom de « Spike…

Les tweets obsessionnels du tueur de René Hadjadj

Un crime délirant peut bien évidemment être antisémite madame lepen vous etiez en couverture,dans magazine israelien, photo en premiére page…

Rapport : l’Iran a fraudé l’Agence internationale de l’énergie atomique

L’Iran a utilisé des documents secrets volés par les services de renseignement iraniens pour échapper à la surveillance de l’Agence…

Ben-Yehuda serait content: un cours d’hébreu mondial

Le plus grand cours d’hébreu du monde, ce dimanche 29 mai ! À l’occasion du centième anniversaire du décès d’Éliézer…

Grosse prise: les terroristes ciblaient Ben Gvir

Dans le cadre d’une enquête menée conjointement par le Service de sécurité générale et l’Unité centrale du district de Jérusalem…