fbpx

Coronavirus en Israël : la potentielle fermeture de 70 000 entreprises.

La crise du coronavirus a fait des dégâts au niveau humain mais également au niveau économique. En effet, les conséquences économiques de cette pandémie sont désastreuses et l’Etat israélien n’y échappe pas non plus. Environ 70 000 entreprises israéliennes sont menacées par la fermeture de leur établissement. Le secteur le plus impact par cette crise sanitaire liée au coronavirus est celui de la mode.

Une hausse des fermetures d’entreprises, des créations en baisse.

Le nombre d’entreprises fermées pourrait bien dépasser le nombre de celles créées. C’est une première depuis les années 2010. Le nombre de création de nouvelles entreprises a diminué de 70% depuis le mois de mars 2020. En effet, de nombreux entrepreneurs repoussent leur date de création du fait de l’incertitude concernant les dates de reprises effectives du travail ainsi que les modalités des mesures barrières. De plus, l’ouverture d’une nouvelle entreprise reste beaucoup moins intéressante qu’en temps normal en raison de la baisse du niveau de consommation de la population ces derniers mois.

Le secteur de la mode en souffrance.

Le secteur de la mode est bel et bien le secteur le plus touché par cette crise sanitaire. Déjà, bien avant l’arrivée du coronavirus, ce secteur souffrait de la concurrence de plus en plus accrue des ventes en ligne. Désormais, c’est un virus qui vient impacter le monde de la mode du fait de la distanciation sociale mais également des restrictions de sortie. En effet, c’est plus de 1000 magasins de prêt-à-porter qui sont à l’heure d’aujourd’hui menacés de fermeture. L’année dernière “seulement” 750 enseignes avaient mis la clé sous la porte, c’est donc 33% de fermetures en plus pour l’année 2020.

Qui des autres secteurs ?

Pour les secteurs de l’hôtellerie-restauration ainsi que pour les bars et les cafés, plus de 4000 établissements devraient fermer leurs portes. Ces secteurs devraient donc connaître un taux de fermeture d’environ 40% de plus qu’en règle générale. En effet, les autres années, c’est seulement 2500 à 3000 établissements de restauration qui fermaient.

Coronavirus et entreprise

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Qui est Éric Coquerel, le mis en cause

Assemblée nationale : bac à 25 ans, Vendée Globe, parachutages… 4 choses à savoir sur Éric Coquerel, nouveau président de…

L’antisémitisme dans le monde arabe importé d’Europe?

Un article de Soulayma MARDAM BEY, publié par l’Orient le Jour Il est courant, aujourd’hui, de prêter aux Arabes une…

Faut-il relayer les pires propos antisémites ou les taire “pour ne pas leur donner audience”

La question se pose au coup par coup. La question se pose tous les jours. Ce que nous vous montrons…

Nitsana Darshan-Leitner. Qui se soucie quand l’AP viole les droits de l’homme ?

Nitsana Darshan-Leitner, présidente de Shurat HaDin – Israel Law Center (Crédit : Shurat HaDin) Pour la communauté internationale, la CPI,…

Daniel Sarfati. Quelques conseils à des néophytes qui souhaitent héler un taxi à Tel Aviv

Quelques conseils à des néophytes qui souhaitent héler un taxi à Tel Aviv : 1. Un taxi vide n’est pas…

Sarah cattan. Théâtre de boulevard

Eprouvant. Alors qu’on aimerait,  a minima, ne pas s’en mêler et laisser tout ce beau monde disputer entre eux, impossible…

Maxime Tandonnet: Macron n’est pas de droite, pourquoi les LR s’allieraient-ils avec lui?

TRIBUNE – Le chef de l’Etat a mené une politique marquée à gauche, si l’on écarte les préjugés pour examiner…