fbpx

Lait de culture: Remilk va ouvrir sa plus grande usine au Danemark

Remilk va ouvrir la plus grande usine au monde de production de lait de culture

La start-up israélienne a récemment levé 120 millions de dollars auprès d’investisseurs pour renforcer ses capacités de production et ouvrir sa plus grande installation au Danemark

La start-up israélienne Remilk, spécialisée dans la technologie alimentaire et le développement de lait et de produits laitiers de culture, a annoncé mardi qu’elle prévoyait d’ouvrir au Danemark la plus grande installation au monde pour la production de lait sans vache.

L’installation de 69 677 mètres carrés sera construite au sein d’un parc éco-industriel dans la ville de Kalundborg, a annoncé l’entreprise.

Fondée en 2019, Remilk produit des protéines de lait via un processus de fermentation qui sont « chimiquement identiques » à celles présentes dans le lait et les produits laitiers produits par les vaches.

« Le résultat final est 100 % similaire au ‘vrai’ lait », mais sans lactose, cholestérol, hormones de croissance et antibiotiques, a déclaré Aviv Wolff, au Times of Israel.

Wolff et son partenaire scientifique Ori Cohavi ont cartographié la composition chimique du lait, évalué les matières grasses, le lactose et le sucre présents dans le liquide, et déterminé que l’ingrédient clef de la fabrication du lait était les protéines. Remilk recrée les protéines du lait en prenant les gènes qui les codent et en les insérant dans un microbe unicellulaire, qui a été manipulé génétiquement pour exprimer la protéine « de manière efficace et évolutive. » Le produit est ensuite séché pour être transformé en poudre.

« Nous fabriquons des produits laitiers identiques aux produits à base de lait de vache, avec le même goût, la même texture, la même extensibilité, le même fondant, sans cholestérol et sans lactose », a déclaré Wolff au Times of Israël. « Nous avons en fait transposé l’ensemble du mécanisme de production du lait dans un microbe unicellulaire. Nous n’avons pas besoin du « reste de la vache », et nous n’avons sûrement pas besoin de dépenser des ressources dans le processus de création d’un animal de 900 kilos. »

L’entrée des bureaux de la startup israélienne de food tech Remilk à Rehovot, novembre 2021. (Crédit: Times of Israel staff)

Ce modèle de production alimentaire sera jusqu’à 100 fois plus efficace en termes de terres que le système laitier existant, 25 fois plus efficace en termes de matières premières, 20 fois plus efficace en termes de temps et 10 fois plus efficace en termes d’eau, a-t-il déclaré.

« Le fait de dépendre des animaux pour produire notre nourriture n’est plus viable », a déclaré M. Wolff. « Les implications de l’élevage sont dévastatrices pour notre planète ».

Dans la nouvelle installation, Remilk produira ses protéines destinées à être utilisées dans des produits tels que le fromage, le yaourt et la crème glacée, « dans des volumes équivalents à ceux produits par 50 000 vaches chaque année », a déclaré la société. L’installation sera mise en place dans le cadre d’un réseau d’éco-villages appelé le projet Symbiosis.

Le maire de Kalundborg, Martin Damm, a déclaré que Remilk « s’inscrit parfaitement dans notre profil de durabilité » et dans celui des autres participants du parc.

« Lorsque l’usine de production de produits laitiers sans vache Remilk sera mise en place, elle sera la plus grande installation de fermentation de précision au monde. Je considère le choix de la municipalité de Kalundborg par Remilk comme une adhésion à notre engagement en faveur de la durabilité, de la haute technologie et de l’éducation, ainsi qu’à notre capacité à engager un dialogue constructif avec nos parties prenantes », a déclaré Damm.

Le fromage à la crème sans vache de Remilk servi dans les bureaux de la société à Rehovot, en novembre 2021. (Credit: Personnel du Times of Israel)

Wolff a déclaré dans l’annonce mardi que Remilk était « engagé à réinventer notre industrie laitière d’une manière aimable et durable. Éliminer le besoin d’animaux dans notre système alimentaire est le seul moyen de répondre à la demande croissante de notre monde sans le détruire dans le processus. Nous avons l’intention d’augmenter massivement nos capacités de production pour fabriquer des produits laitiers nutritifs, délicieux et abordables qui enverront les vaches à la retraite anticipée ».

Remilk opère sur le marché des alternatives laitières, qui devrait passer de 22,25 milliards de dollars en 2021 à 53,97 milliards de dollars en 2028, selon le cabinet d’études Fortune Business Insights.

Il se distingue du secteur du lait végétal, où les boissons sont fabriquées à partir de soja, d’amande, de noix de coco, d’avoine, de chanvre et d’autres matières non animales.

La société a levé 120 millions de dollars lors d’un tour de table en janvier mené par Hanaco Ventures, un fonds de capital-risque basé à New York et Tel Aviv.

Remilk a précédemment levé des fonds auprès de la société laitière israélienne Tara et de la société de boissons Tempo, entre autres investisseurs.

Par RICKY BEN-DAVID    fr.timesofisrael.com

La start-up israélienne Remilk utilise un processus de fermentation à base de levure pour produire des protéines de lait sans animaux qui, selon l’entreprise, ne se distinguent pas des protéines de lait de vache en termes de goût et de fonction, mais sont exemptes de lactose, de cholestérol et d’hormones de croissance. (Crédit: Remilk)

The post Lait de culture: Remilk va ouvrir sa plus grande usine au Danemark appeared first on JForum.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Après sa démission, Zoabi a délivré un message conciliant : « Je soutiendrai la coalition dans la société arabe »

Après s’être retirée de la coalition, la députée Jida Rinawi Zoabi du parti Meretz a été interviewée aujourd’hui (vendredi) au…

Antisémitisme à Lyon : Mr Hadjaj, 90 ans juif, tué par un voisin dans le quartier de la Duchère. Il a été jeté par la fenêtre comme Sarah Halimi

C’est un véritable drame qui s’est déroulé ce mardi vers 20h dans le quartier de la Duchère dans le 9e…

Le gendre de Soleimani, l’ancien chef du CGRI, passe des armes en contrebande au Hezbollah

 – Tsahal :  Reza Safieddine prend l’avion plusieurs fois par mois vers l’Iran. Il utilise son temps là-bas pour coordonner…

Vers l’implosion? Entretiens sur le présent et l’avenir du catholicisme

Danièle Hervieu-Léger et Jean-Louis Schlegel : Vers l’implosion ? Entretiens sur le présent et l’avenir du catholicisme. Le Seuil, 2022 Derrière ce…

Maxime Tandonnet. Pour conserver ou obtenir leur fromage, ils adorent aujourd’hui celui qu’ils ont violemment fustigé hier

L’affaiblissement de la « droite républicaine », surtout depuis une quinzaine d’années, a deux genres d’explications. Les unes sont de fond: parce…

Une hôtesse de l’air a affirmé qu’Elon Musk l’avait harcelée sexuellement et qu’elle avait reçu de l’argent pour se taire

La société spatiale et aérospatiale SpaceX, fondée par Elon Musk, a payé 250 000 dollars à une hôtesse de l’air…

Un an après le désastre, Meron un spectacle affligeant

Une foule énorme, des émeutiers et la police qui tente de faire respecter les règles conformes à la capacité des…