fbpx

Les essais clinique du vaccin israélien contre le COVID-19 débutent la semaine prochaine

« J’ai confiance en notre vaccin, je crois en lui et en les compétences des scientifiques de l’institut qui l’ont développé » a déclaré le directeur de IIBR, le Prof. Shmuel Shapira.

Début des essais clinique pour le vaccin Brilife

L’Institut de Recherches Biologiques d’Israël a annoncé dimanche que les essais clinique de son vaccin contre le Coronavirus, Brilife, débuterons la semaine prochaine. Le vaccin a reçu les autorisations nécessaires du ministère de la Santé et le Comité d’Helsinki pour les essais médicaux sur des humains.

« C’est un jour d’espoir pour les citoyens d’Israël » a déclaré le ministre de la Défense Benny Gantz. « Il y a tout juste deux mois, j’ai reçu la première bouteille de ce vaccin, aujourd’hui nous avons déjà 25 000 doses ».

J’aimerais remercier les dizaines de chercheurs qui ont travaillé jour et nuit sur cette mission nationale » a-t-il déclaré. « En cette période complexe, vous êtes l’équipe qui ouvre la voie pour les citoyens d’Israël. »

Le directeur de IIBR, le Pr. Shmuel Shapira a dit que c’était un « stade important et crucial » dans le dévelopement du vaccin.

J’ai confiance en notre vaccin » a-t-il déclaré. « Je crois en les capacités des scientifiques de l’institut qui l’ont développé. »

Déroulement

La Phase I des essais clinique durera plusieurs mois et sera conduit avec 80 volontaires âgé de 18 à 55 ans au centre médical Sheba à Tel Hashomer et à l’hôpital universitaire Hadassa à Jérusalem.

Les essais débuteront le 1er novembre avec 2 volontaires. En fonction de leurs réponses, les autres receveront graduellement le vaccin, 40 personnes à chaque centre médical. Chaque volontaire recevera une injection, mais certains vont recevoir un placebo.

Chaque volontaire sera suivit pendant trois semaines pour déterminer si le vaccin n’a pas d’effets secondaires. Les chercheurs vont aussi eximiner si les volontaires développent des anticorps contre le coronavirus, ce qui mène à l’immunité.

Quand la Phase I sera terminée, si elle a été un succès, la Phase II commencera. Le vaccin sera testé sur 960 volontaires en bonne santé et âgés de plus de 18 ans. La Phase II devrait débuter en décembre dans différents centre médicaux à travers le pays. Cette phase doit effectuer des tests de sécurité et trouver le bon dosage, tout en continuant à mesurer l’efficacité.

Si les deux premières phases sont un succès, la Phase III de l’essais comptera 30 000 volontaires et débutera en avril ou en mai. Ce sera la dernière phase de l’essais clinique. une fois que le vaccin aura été approuvé, la population pourra être vaccinée contre le virus.

Méthode de développement

L’institut à déclaré que le vaccin de IIBR est basé sur une méthode de vaccination bien connue. Ce qui est nouveau est l’utilisation d’un virus de la stomatite vésiculaire (VSV), un type de virus qui ne cause pas de maladie sur les humains. En utilisant l’ingéniérie génétique des protéines sont attachées au virus VSV pour former la « couronne » du coronavirus qui est identifié par le corps en tant que COVID-19. Le corps produit donc des anticorps contre lui.

Le site d’info N12 z rapporté dimanche soir que le vaccin avait été testé sur des cochons et avait été efficace.

IBBR equipé pour faire face à des menaces sanitaires inconnues

IIBR se préparait depuis des années pour une menace inconnue comme celle-ci. La préparation scientifique comprenait l’achat et l’initialisation d’une infrastructure nationale pour l’identification rapide des pathogènes épidémiques. L’institut a également développé des outils pour un plan de vaccin rapide en réponse à un pic de contamination.

Des modèles animaux ont été mis en place pour tester la sécurité et l’efficacité des vaccins et des traitements. Les nouvelles infrastructures ont été développées et établies pour une production rapide et efficace de millions de vaccins sous des conditions de régulation strictes.

L’institut est en mesure de produire 15 millions de doses.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Yael a perdu la bague qu'elle a reçue de son mari qui a été tué dans une attaque terroriste, un Palestinien a cherché et l'a trouvée

Même après que son mari, le rabbin Raziel Shevach, a été tué dans une attaque terroriste en 2018, Yael n’a…

Yair Netanyahu : C'est la vraie raison pour laquelle mon père a été persécuté par le bureau du procureur de l'État et les médias

Le fils de l’ancien Premier ministre a expliqué à la radio Gali Israel ce qui devait arriver pour que son…

La police enquête sur un soupçon d'installation d'un jacuzzi financée par l'État dans la maison de Netanyahu

Selon une publication dans News 12, un jacuzzi d’une valeur de 50 000 shekels aurait été acheté pour une maison…

Ministre du Logement : « Vous prévoyez de baisser les prix des logements ? Cela ne durera qu'un an ou deux »

Le ministre Zeev Elkin a fait référence dans une interview au studio Ynet à une déclaration qu’il a faite lors…

Nous en avons décidé autrement

Une chronique spéciale et conjointe pour le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et le ministre des Affaires étrangères des…

Prof. Blitzer : « S'il n'y a pas de réduction de la morbidité d'ici une semaine, nous recommandons de rétablir le passeport vert »

Le président du cabinet national d’experts pour faire face au corona, le professeur Ran Blitzer, a commenté ce matin l’augmentation…

Le plus grand de tous les temps : rencontrez la délégation israélienne à Tokyo

Environ 90 athlètes de 18 industries différentes monteront à bord du vol pour le Japon et tenteront d’apporter des médailles…