fbpx

La police promet des contrôles stricts lors de ce nouveau confinement

Les forces de l’ordres ont dressé de nombreux check-point à travers le pays la semaine dernière. Néanmoins, beaucoup de travailleurs ont déclaré qu’ils avaient pu se rendre d’une ville à une autre sans être arrêtés ou questionnés.

La police prévoit des contrôles plus stricts

La police israélienne se prépare au confinement plus strict qui entrera en vigueur vendredi à 14:00. Les forces de l’ordre déclarent que, contrairement à cette première semaine de confinement, elles opéreront des contrôles plus stricts.

Un plan en trois étapes

Le plan de la police compte trois étapes. La première étape concerne le weekend à venir. La seconde se concentre sur Yom Kippour. La troisième sera le confinement après Yom Kippour et les déplacements vers les lieux de travail essentiels. La police a déclaré qu’elle ne serait pas indulgente dans l’application de la restriction de quitter le domicile.

La police israélienne a déclaré qu’elle déployerait des milliers de policiers, d’officiers de la police aux frontières, de volontaires, de soldats de Tsahal et d’inspecteurs à travers le pays pour faire appliquer les restrictions.

Concernant les manifestations

De plus, la police appliquera strictement la restriction de manifester à plus d’un kilomètre du domicile. Concernant la zone de manifestation devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem. S’il y a trop de manifestants réunis, la police étendra la zone ou manifestation ou dispersera les manifestants. Cela dépendra du plan qu’aura approuvé le Procureur Général.

« Les citoyens seront interrogés aux checkpoints, et ceux qui ne suivent pas les instructions receveront des amendes. »

Police israélienne

La Division des Opérations de la Police a déclaré que cette augmentation du nombre de force de l’ordre sera déployé aux endroits prévus. Elle a également ajouté : « nous préparons deux lignes d’opérations. La première vise à interdire les sorties du domicile, et la seconde concerne les barrages routiers sur les artères majeures et les intersections. Les citoyens seront interrogés aux checkpoints, et ceux qui ne suivent pas les instructions receveront des amendes, comme il a déjà été le cas cette semaine. Nous nous concentrerons aussi sur la dispersions des rassemblements interdits dans les villes ».

Peu de contrôles cette semaine

La police avait dressé de nombreux checkpoints la semaine dernière. Néanmoins beaucoup d’employés ont déclaré s’être déplacés d’une ville à l’autre sans que la police ne les ait arrêtés ou questionnés. Les checkpoints ont entrainé une circulation difficile sur de nombreuses autoroutes. Des témoins ont déclaré que la police n’interrogeait pas les conducteurs qui passaient par les checkpoints. Sur les réseaux sociaux, beaucoup se sont demandé pourquoi il y avait si peu de contrôles alors que ce confinement est constitué de restrictions strictes. L’incertitude entoure également la réglementation, avec beaucoup d’approximation concernant les interdictions.

Point sur les nouvelles restrictions

« Les fêtes ne garantissent pas d’immunité face au Coronavirus. Tout le monde est donc tenu de rester chez soi. »

Police israélienne

D’après les restrictions qui prendront effet ce vendredi après-midi, les Israéliens ne pourront quitter leurs domiciles que pour se rendre dans un rayon de 1 km autour de chez. Néamoins, cette restrictions ne s’applique pas aux sorties dans le but d’acheter de la nourriture ou des médicaments. Ni pour les travailleurs essentiels, l’activité physique et de nombreuses autres exceptions.

« Les restrictions prévoient que les familles qui ont perdu un proche lors de la guerre de Kippour pourront se rendre au cimetière ce weekend et dimanche » a ajouté la police.

« Nous soulignons que même les fêtes ne garantissent pas d’immunité face au Coronavirus. Tout le monde est donc tenu de rester chez soi avec sa famille immédiate. Il faudra également éviter d’aller dans l’espace public pour des raisons non nécessaires ou illégales » a déclaré la police.

Un taux de contamination inquiétant

Jeudi, Israël a enregistré 7 527 nouveaux cas de coronavirus, a rapporté le ministère de la Santé vendredi matin. Il y avait 3 586 nouveaux cas supplémentaires après minuit. 12.4% des tests de sérologie au coronavirus se sont révélés positifs.

669 patients sont dans un état grave, dont 177 sous respirateurs artificiels.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Un sondage électoral montre le succès du parti travailliste et l'échec du nouveau parti du maire de Tel Aviv

Un sondage de Channel 12 a dévoilé que le Parti Travalliste obtiendrait assez de voix pour entrer à la Knesset…

Le ministre de la Santé : le ministère de la Santé demande de prolonger le confinement d'une semaine

La donnée la plus problématique concerne le nombre de patients dans un état grave et sous assistance respiratoire, qui s’élèvent…

Les vols entre Israël et Dubaï ont été des clusters de l'épidémie

Le gouvernement avait choisis d’autoriser les vols vers Dubaï dans le cadre de la normalisation des relations entre Israël et…

Malka Leifer, accusée d'abus sexuels, a été extradée vers l'Australie

Une ancienne enseignante accusée d’avoir abusé sexuellement de plusieurs de ses élèves dans une école juive de Melbourne, fait face…

Le gouvernement israélien envisage de suspendre le trafic aérien au vu de l'augmentation du nombre de cas graves

Samedi, 2 394 personnes ont été testées positives au Coronavirus. 4 361 israéliens sont décédés du coronavirus depuis le début…

Coronavirus : le nombre de nouveaux cas continue de diminuer doucement

Le taux de vaccination s’élève à 224 000 personnes par jour. Quelques jours seulement après que le gouvernement ait décidé…

Les Emirats Arabes Unis investissent 100 millions de dollars dans les énergies vertes

Le fond Masdar d’Abu Dhabi et EDF Renouvelables Israël ont signé un accord de d’investissement en coopération stratégique qui pourrait…
Aller au contenu principal