Selon un expert, « les Israéliens qui se rendent à Bahreïn pourraient être la cible de l’Iran »

« La République chiite d’Iran tente de saper la stabilité du régime de Bahreïn ».

Une monarchie sunnite pour une population chiite

Le Dr Michael Barak est le chercheur principale de l’Institut international de lutte contre le terrorisme au Centre interdisciplinaire d’Herzliya. Il a déclaré à nos confrères de Israel Hayom dans une interview publiée dimanche : « on peut craindre que les Israéliens qui se rendent à Bahreïn ne deviennent la cible de l’Iran ».

Le Dr Barak rappelle que la monarchie qui dirige Bahreïn est sunnite alors que la majorité des habitants sont chiites. C’est aussi le premier pays à majorité chiite à établir des relations diplomatiques complètes avec Israël depuis la chute du Shah iranien lors de la révolution islamique de 1979.

Le Dr Michael Barak explique que « depuis la révolution islamique, la République chiite d’Iran tente de saper la stabilité du régime à Bahreïn » en « exerçant son influence à trois niveaux : le ‘soft power’, soutien aux organisations caritatives chiites du royaume, le soutien aux mouvements d’opposition chiites et le renforcement des organisations terroristes telle le Hezbollah ».

La pression accrue de l’Iran sur Bahreïn

Le chercheur ajoute que pression de Téhéran s’est accrue sur Bahreïn depuis le « Printemps Arabe » en 2011.

Le Corps des gardiens de la révolution islamique a essayé d’envoyer des armes, des bombes, et des fusils à ses cellules terroristes. Ces livraisions avaient pour renverser la monarchie. Sans succès cependant.

L’Iran s’est ensuite servi du Hezbollah basé au Liban pour tenter de renverser la monarchie de Bahreïn. L’Iran a utilisé l’organisation comme un « mandataire par procuration » à Bahreïn. Cette monarchie du Golfe est le premier pays arabe à avoir interdit le Hezbollah en 2013.

Une partie de la population de Bahreïn est mécontent face à l’accord de normalisation avec Israël. Ce désaccord s’exprime notamment par l’apparition de deux hashtags sur Tweeter ces derniers jours : ‘#Bahreïn contre la normalisation’ et ‘#la normalisation est une trahison’. Ce désaccord est révélateur des tensions à Bahreïn entre sunnites et chiites.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Selon un expert, « les Israéliens qui se rendent à Bahreïn pourraient être la cible de l’Iran »

« La République chiite d’Iran tente de saper la stabilité du régime de Bahreïn ». Une monarchie sunnite pour une population chiite…

Suite aux accords de normalisation avec Israël, l’Iran accuse Bahreïn d’être « complice des crimes » d’Israël

Selon l’Iran, Bahreïn « a sacrifié la cause palestinienne sur l’autel des élections américaines ».  Samedi, l’Iran a accusé Bahreïn d’être « complice…

Les Palestiniens qualifient les accords de paix entre Israël et Bahreïn de « coup de poignard dans le dos »

Pour le Hamas, c’est une « agression » portant un « grave préjudice » à la cause palestinienne. Vendredi, l’Autorité Palestinienne et l’organisation terroriste…

Israël et Bahreïn ont signé un accord de paix vendredi

« Nos deux grands amis Israël et le royaume de Bahreïn ont conclu un accord de paix ». Vendredi le président américain…

Interview de Hananya Naftali : le rêve de la paix au Moyen Orient se concrétise

« Les dirigeants arabes savent qu’Israël n’est pas un problème mais plutôt un allié. » Le site internet émirati UAE Voice a…

Le cabinet chargé du coronavirus approuve un nouveau confinement généralisé

Seuls les supermarchés, les épiceries et les pharmacies resteront ouverts. Le cabinet chargé de la gestion du coronavirus en Israël…

Pourquoi mon testament a été révoqué?

Quand quelqu’un souhaite léguer ses biens à ses enfants, il écrit un testament en conséquence. Bien souvent, les enfants vont…