fbpx

Sarah Leris. 50 trucs qui font qu’on aime Paris

© Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

Paris, ses cafés vieux comme le monde, ses quelques 200 musées, ses bouillons bien dans leur jus, ses boulevards plein de courants d’air et ses petites ruelles mignonnes le jour et qui font peur la nuit, sa street food et ses rades avec la pinte à 3€, sa mixité, ses ambiances et tout ce qui font qu’on l’aime d’amour. Car on a beau parfois penser à la quitter, la vérité c’est qu’on en est incapable.

1. Quand tu passes devant un très bon musicien de métro qui t’émeut particulièrement et qui te donnerait presque envie de t’arrêter au milieu du couloir (très rare)

2. Marcher le long du Canal Saint Martin et qu’un rayon de soleil vienne taper ton visage

3. Le Louvre bordel

4. Ceux qui ne la connaissent pas disent qu’elle est gigantesque, ceux qui la connaissent savent que Paris est un village et que tu peux croiser 3 fois la même personne par hasard dans une semaine

5. Croiser quelqu’un assis sur un banc seul à lire et à kiffer sa vie

6. Marcher dans les rues de la capitale et reconnaître le lieu de tournage d’un film que tu adores

7. Partout où tu marches, tu es dans un musée

8. Se promener autour du Sacré Coeur et s’arrêter devant le parc à chiens pour regarder les chiens jouer, le Sacré Coeur derrière soi, la tour Eiffel devant

9. Pouvoir se faire 25 nouveaux meilleurs amis par soir et recommencer le lendemain

10. Pouvoir acheter des cigarettes et des clopes jusqu’à 2h dans les paki…

11. … et le fait qu’il y ait ces mêmes paki à chaque coin de rue pour te venir en aide où que tu sois

12. Être sûr de trouver à chaque coin de rue un resto qui te fait exploser les papilles (même le dimanche)

13. Avoir la plus belle et la plus grande vie culturelle (dans les dents Lyon)

14. Savoir qu’on a la plus belle et la plus grande vie culturelle mais quand même décider de rester au chaud à la maison

15. Faire du vélo sur la rue de Rivoli déserte et presque silencieuse

16. Errer et retomber sur un endroit qu’on connaissait il y a longtemps

17. Pouvoir manger un barbecue coréen un jour et afrovegan le lendemain, et toutes les cuisines du monde tous les autres jours, parce que s’il y a bien une ville où nos papilles gustatives ne s’ennuient pas, c’est Paris

18. Se mettre une race le lundi soir parce que pourquoi pas

19. Ici c’est normal d’avoir 30 ans, pas le permis, pas d’enfant, pas de maison

20. Les boulangeries qui font du pain de folie (et qui sentent bon)

21. Les passants sont tous soit beaux soit stylés, je sais que c’est cliché mais qu’est-ce qu’il a la classe le Parisien

22. Il existe 3739572 bars dans la capitale, c’est tous plus ou moins les mêmes, mais rien ne vaut ton QG

23. Les poèmes affichés dans le métro qui te font sourire de bon matin

24. Les maraîchers qui te racontent leur vie quand tu vas acheter trois courgettes au marché d’Aligre

25. Avoir l’impression de redécouvrir ta ville quand tu pars dans un arrondissement inexploré à l’autre bout de chez toi

26. Les petits commerçants de ta rue qui te souhaitent une bonne journée quand tu passes

27. Arriver sur le quai en même temps que le métro

28. Prendre le taxi tard dans la nuit pour rentrer chez soi et observer les lumières de la ville défiler sur les pavés mouillés

29. Quand tout le monde est au boulot, qu’il y a un grand soleil et que tu te promènes dans la ville qui n’appartient qu’à toi

30. S’installer en terrasse couverte et chauffée un jour de pluie et commander un gros chocolat chaud

31. Quand le métro devient aérien et que tu as enfin une vue sur l’extérieur

32. Quand tu rentres chez toi à 1h et que tu passes par hasard près de la tour Eiffel qui clignote

33. Les toits de Paris les gars !

34. Marcher sur les Grands Boulevards tard la nuit quand ils sont déserts

35. Pouvoir se faire livrer de la nourriture de ouf par des restaurateurs indépendants sans quitter son canap’

36. Pouvoir croiser ton acteur préféré qui achète son PQ à Monop’ comme quelqu’un de normal

37. Ne jamais t’ennuyer tant il y a toujours quelque chose à faire, une sortie, une expo, une fête ou un concert

38. Quand tu commences à connaître ta ville tellement par coeur que, peu importe où tu te situes, tu sais où est le meilleur bar à vin, où trouver la pinte la moins chère et où déguster la meilleure pizza dans un rayon d’un kilomètre

39. Ce sentiment de richesse quand tu déménages dans plus de 25m2

40. Ici on ne mange pas de burgers, on déguste des smash burgers, et on ne boit pas de la piquette, on s’ouvre une petite bouteille de vin nature

41. Improviser un verre au dernier moment avec les copains alors que tu t’apprêtais à rentrer mater un film et terminer en titubant à 3h du matin

42. Tu peux sortir à moitié à poil ou vêtu d’un sac poubelle, c’est ok

43. Les traces du passé dissimulées à chaque coin de rue

44. Les petites librairies chez qui tu rentres acheter 5 ou 6 bouquins pour au final n’en lire qu’un seul mais être très content de les avoir

45. Tomber sur quelqu’un de gentil qui te laisse passer le tourniquet derrière lui quand tu veux frauder le métro

46. Savoir que le reste du monde t’envie de vivre dans la plus belle ville du monde (et pas seulement depuis Emily in Paris), et sourire tout seul dans la rue en y pensant

47. Quand tu descends la rue de Belleville à vélo, les cheveux au vent, avec un merveilleux sentiment de liberté

48. Quand tu commandes un café au comptoir et que tu te mets à discuter avec le patron

49. Quand tu lis un bouquin dont l’histoire se déroule dans ton quartier et que tu replaces exactement chaque rue qu’ils empruntent

50. Même si tu te sens seul, tu n’y seras jamais seul

© Sarah Leris

https://www.lebonbon.fr/paris/pop-culture/trucs-aimer-paris/

L’article Sarah Leris. 50 trucs qui font qu’on aime Paris est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Directeur général du ministère de la Santé : 71 000 ont été diagnostiqués, mais en réalité, il pourrait y avoir 200 000 malades

Le dysfonctionnement technique qui a empêché le ministère de la Santé de publier des données actualisées sur la morbidité du…

Texas: la prise d’otages racontée par un fidèle

Jeff Cohen raconte en détail la prise d’otages de la synagogue Beth Israel au Texas Pour ce fidèle, le ravisseur…

Chutes de neige en Israël mercredi, le froid persiste

Chutes de neige en Israël mercredi, le froid persiste Mardi soir, la neige est tombée sur le mont Hermon, des…

Jean-Pierre Chevènement ou le déni du danger islamiste

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l’Intérieur, il n’y a pas si longtemps encore, exemple type de « l’intellectuel » jacobin-anticatholique, tourne bride.…

Sarah Cattan. Il paraît qu’en termes d’image, Ibiza, c’est cata. Soutien à un ministre que nous n’apprécions pas politiquement

Ils inventent un Ibiza-Gate Indigne, terrifiante et cauchemardesque société qui sous couvert de “transparence” épie et divulgue avec une délectation…

Alexandre Del Valle. Ce sont les islamo-gauchistes, et pas les islamistes, qui m’ont traité d’islamophobe

Video Livre Noir Consultant en géopolitique, Alexandre Del Valle est l’auteur de très nombreux essais. Il fait partie des premiers…

La police retrouve accidentellement le collier volée de Linoy Ashram chez des arabes

La police, lors d’une perquisition chez un proche d’un trafiquant de drogue présumé, a accidentellement retrouvé un collier de diamants…