fbpx

Un vent mauvais souffle sur Israël.

Un vent mauvais souffle sur Israël. Le gouvernement minoritaire chez les Juifs, sourd aux aspirations juives, accumulant concessions sur concessions aux partis arabes pour sauver sa peau, est en train de pousser à bout une partie du peuple et mettre en danger l’Etat d’Israël. Dans une telle configuration, d’énervement, d’excitations, de rejet voire de haine, la porte est ouverte à tous les débordements. Or les dangers extérieurs sont là, mais il semble qu’en interne ils sont encore plus dangereux. Quand quelqu’un fait le sourd, il engendre la violence la plus extrême. Israël court un danger plus grave que le covid. La manifestation de ce soir est à prendre très au sérieux.

Ils sont des milliers à la manifestation de la droite à Jérusalem.

Smutrich : « Nous renverserons ce gouvernement maléfique et formerons un gouvernement national » . Le président du Parti sioniste religieux Bezalel Smutrich a déclaré: un gouvernement qui récompense le terrorisme est un gouvernement dangereux pour l’État d’Israël.

Le président du Conseil de Samarie, Yossi Dagan a déclaré: « Le gouvernement tombera pour Chumash et le Néguev.

Des politiciens et des chefs de conseils de Judée et de Samarie s’expriment lors d’une manifestation de droite ce soir (jeudi) devant le bureau du Premier ministre à Jérusalem. Des milliers de personnes protestent contre le gouvernement et exigent de ne pas détruire la yeshiva de Chumash mais aussi de légaliser la jeune implantation de Judée-Samarie.

Le président du Parti sioniste religieux, le député Bezalel Smutrich, a déclaré lors de la manifestation : un gouvernement qui récompense le terrorisme est un gouvernement dangereux pour l’État d’Israël. C’est un gouvernement entièrement soutenu par le terrorisme. Nous avions mis en garde lors de la formation du gouvernement et les résultats nous les constatons aujourd’hui.

Bennett et ses amis ont abandonné l’État d’Israël, hier encore, ils ont décidé d’éliminer les implantations du Néguev à la suite des violences bédouines et d’éliminer la Yeshiva Chumash en réponse à l’horrible meurtre de Yehuda Dimantman (Paix à son âme). Nous ne donnerons pas la possibilité d’abandonner la Terre d’Israël comme l’a fait Ariel Sharon, ce retrait ne se fera pas. Vous, le public extraordinaire qui êtes ici, vous qui êtes venu protester contre les injustices du gouvernement, vous êtes l’avenir et vous imposerez vos volontés  ».

Smutrich a ajouté: « Nous allons unir tout le monde, tout le camp national uni et dire d’une grande voix, ensemble, nous remettrons le drapeau du sionisme au premier plan, ensemble, nous renverserons le gouvernement pervers et formerons un gouvernement national, sioniste et juif, ensemble, nous gagnerons. »

Participent à la manifestation, entre autres, le chef du conseil de Beit-El Shai Alon, le chef du conseil de Kedumim, Hananel Durani, le chef du conseil de Kiryat-Arba, Eliyahu Libman, le chef du conseil de Binyamin Israël Gantz, le chef du conseil de Gush Etzion, Shlomo Ne’eman, le chef du conseil de Karnei Shomron, Yigal Lahav, le chef du conseil de Ma’ale Ephraim, Shlomo Lalush, le chef du conseil du mont Hébron, Yochai Damari, et le chef du Conseil régional de Shomron, Yossi Dagan.

« Cette lutte, tout comme elle l’est pour Chumash, est aussi pour le Néguev et pour l’ensemble de la Terre d’Israël » a déclaré Dagan. « Cette honte arrive le jour où le gouvernement approuve la loi de connexion de l’électricité aux avant-postes bédouins qui prennent le contrôle des terres du Néguev, alors que le gouvernement coupe l’électricité et détruit des maisons à Chumash ce qui est une honte et un échec de nos valeurs. Cette folie ne peut pas continuer . »

NDLR – La loi dite de l’électricité consiste à brancher au réseau électrique national, des maisons arabes construites illégalement, sur des terres domaniales d’Israël. Il en résulte la légalisation de ces maisons, et la rétrocession de ces terres aux arabes. Chumash est une implantation juive composée d’une yéchiva (centre d’études juives) construite avec l’autorisation provisoire du gouvernement Netanyahu en attendant sa légalisation que le présent gouvernement refuse.

Dagan a déclaré que « sur Chumash et le Néguev, ce gouvernement tombera, le peuple d’Israël veut que la Judée et la Samarie soient rempli de constructions juives, ainsi que la jeune colonie, de même pour le Néguev qui doit être contrôlé par l’État d’Israël et le peuple d’Israël veut que Chumash soit construit ».

Le président du parti Noam, le député Avi Maoz (sionisme religieux), a déclaré lors de la manifestation : « Nous sommes venus à Jérusalem après avoir visité l’implantation de Chumash. Nous étions heureux de rencontrer les étudiants qui étudient la Torah avec amour. » Le peuple d’Israël avec l’aide de Dieu se réveillera et retournera à ses valeurs, il retournera à ses principes fondamentaux et retrouvera sa grandeur, et nous serons sauvés de tous les vents étrangers qui soufflent dans nos villes et le peuple d’Israël vivra dans son état comme un état pour les Juifs, et non que Dieu nous en préserve comme un état quelconque. »

Président du Conseil Benjamin Israël Gantz : « Bonsoir à vous les pionniers et les  sionistes de cette génération. Nous avons perdu un frère, un ami, un étudiant. Cela il y a deux jours, dans une attaque terroriste près de Neve Tzof. Tandis que le gouvernement israélien encourage un processus politique avec Abu Mazen qui encourage les terroristes. À ce gouvernement je dis : êtes-vous fou?

« Premier ministre Bennett, vous êtes bien au courant de la prise de contrôle arabe et européenne de la Judée-Samarie et du Néguev. Vous avez décidé de vendre l’État, nous ne pouvons pas accepter cela. Vous avez abandonné le Néguev et ses habitants. Comment expliquez-vous aux enfants qu’ il n’y a pas de jardin d’enfants parce que vous ne tenez pas votre parole ? Vous expliquez qu’il n’y a rien à faire pour sauver la maison parce que vous avez menti ?’

Israël Gantz a promis : « Nous veillerons à ce que vous n’abandonniez pas Israël. Alors que des terroristes ont assassiné Yehuda, vous avez choisi d’évacuer une yeshiva qui existe depuis 15 ans. Cela ne peut pas arriver. Ce sont des choses qui ne sont pas arrivées depuis Oslo. Les jets de pierres, le terrorisme et les ministres du gouvernement nous discréditent. Il devrait, ce gouvernement avoir honte. Nous allons nous battre. Nous construirons la Terre d’Israël partout. « Nous avons un État au nord et au sud, dans le Néguev et en Judée-Samarie. Un cœur, un peuple, un État et nous préserverons l’État. Le gouvernement tombera, car nous construirons la Terre d’Israël », a-t-il ajouté.

Le député Shlomo Qarai du Likoud a déclaré : « Nous sommes venus ici pour manifester contre le gouvernement antisioniste, contre la destruction des implantations, contre la destruction du judaïsme, contre la soumission aux Frères musulmans. Une poignée de fous ne peut pas vendre notre peuple et notre patrie.

« Je viens du Néguev, et avant de la bande de Gaza. Celui qui abandonnera Chumash abandonnera le Néguev, et celui qui abandonne le Néguev vendra aussi la Terre d’Israël. Deuxièmement, Chumash ne tombera pas. Elle basée sur le plein droit d’un gouvernement dirigé par Benjamin Netanyahu, « , a ajouté le député Qarai.

Le chef du conseil local de Beit-El Shai Alon a déclaré : « Nous avons atteint le point de rupture avec ce gouvernement. Nous avons attendu et analysé ce gouvernement selon ses actes et le résultat est un échec honteux. Il n’y a pas d’autre moyen qu’un combat dur comme nous l’avons vu il y a quelques jours « .

Atia Dimentman, la veuve de Yehuda (Paix à son âme), a déclaré lors de la manifestation : deux jours avant qu’il ne soit assassiné, le soir du 10 Tevet, je lui ai fait le repas qu’il aimait. Pâtes à la bolognaise. Alors il m’ a appelé : « Est-ce que je peux amener un invité ? » Au bout d’une minute : ‘Est-ce que je peux en donner un autre ?’, je ne savais pas si ce serait suffisant et j’ai hésité et il a dit : ‘Ça ira. Sera bien’. Et il était si joyeux et heureux de leur donner ce repas.

« Il était important pour lui que nos invités se sentent toujours chez eux, que nous préparions du café et des toasts gratuits… Il disait toujours : ‘Quand quelqu’un ouvre le réfrigérateur, c’est un signe qu’il se sent chez lui.’ Celui qui se sent chez lui se déplace librement dans sa maison, comme le propriétaire.

Celui qui se sent chez lui, marche fièrement dans la rue. Celui qui se sent chez lui, allume l’électricité librement. Celui qui se sent chez lui, ne se cache pas derrière les rideaux. Celui qui se sent chez lui, comprend que toute cette maison est à lui. Celui qui se sent chez lui, se fiche des votes de la coalition de leurs disputes, il est dans sa maison.

 » La Terre d’Israël appartient au peuple d’Israël, et s’il n’est pas clair pour moi que la Terre d’Israël appartient au peuple d’Israël, alors je ne retournerai pas vers Khan al-Ahmar et à Chumash . S’il n’est pas clair pour moi que la Terre d’Israël appartient au peuple d’Israël, alors j’arrêterai de planter dans le Néguev. Et s’il n’est pas clair pour moi que la Terre d’Israël appartient au peuple d’Israël, alors quand il y aura une attaque, je me retirerai et je m’enfuirai.

« Et s’il n’est pas clair pour moi que la Terre d’Israël appartient au peuple d’Israël, alors je donnerai les premiers soins d’abord au terroriste tueur, puis au soldat blessé. Premier ministre Naftali Bennett, est-il clair pour vous que la Terre d’Israël appartient au peuple d’Israël ? Que nous sommes les propriétaires ?! Qu’un retrait honteux récompense le terrorisme ?! Que des terroristes qui lynchent et jettent des pierres hors de propos en prison ne sont pas dans leurs maisons ?!

« Écoute Abbas ! Il veut t’apprendre quelque chose d’important, c’est un homme de principes, quand il plante dans le Néguev ça te fait mal, est-ce que ça te fait mal aussi quand tu fais du mal à la Terre d’Israël ? Au peuple d’Israël », ajouta la veuve.

Le chef du Conseil du Gush Etzion, Shlomo Ne’eman, a déclaré que « si le gouvernement israélien est tout soucieux de la primauté du droit, il serait bon qu’il se concentre sur la gestion du chaos régnant dans le Néguev et du bien-être de la population. L’attaque arabe a été chronométrée contre les biens nationaux dans la zone C. Il est plus facile de maltraiter les pionniers de ce pays ainsi que ses lois. L’exploitation cynique de notre État ne vous réussira pas, nous resterons fermes sur les valeurs sur lesquelles nous avons grandi et probablement pas seulement en notre nom, mais aussi au nom de ceux qui leur tournent le dos comme le fait le gouvernement israélien, vous l’avez bien compris – également en votre nom. »

Le député Orit Sitruck (sionisme religieux) s’est exprimé lors de la manifestation de droite. « Regardez Abbas. Quand nous plantons dans le Néguev, ça lui fait mal, ça fait tellement mal qu’il ne peut pas voter. Mais une fois déraciné ? En essayant de détruire la yeshiva à Chumash ? Ça, ça ne lui fait pas mal ? Alors il peut voter avec vous. Soyez des petits Abbas », a déclaré Sitruck aux membres de la coalition.

JForum – Aroutz 7

The post Un vent mauvais souffle sur Israël. appeared first on JForum.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Directeur général du ministère de la Santé : 71 000 ont été diagnostiqués, mais en réalité, il pourrait y avoir 200 000 malades

Le dysfonctionnement technique qui a empêché le ministère de la Santé de publier des données actualisées sur la morbidité du…

Texas: la prise d’otages racontée par un fidèle

Jeff Cohen raconte en détail la prise d’otages de la synagogue Beth Israel au Texas Pour ce fidèle, le ravisseur…

Chutes de neige en Israël mercredi, le froid persiste

Chutes de neige en Israël mercredi, le froid persiste Mardi soir, la neige est tombée sur le mont Hermon, des…

Jean-Pierre Chevènement ou le déni du danger islamiste

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l’Intérieur, il n’y a pas si longtemps encore, exemple type de « l’intellectuel » jacobin-anticatholique, tourne bride.…

Sarah Cattan. Il paraît qu’en termes d’image, Ibiza, c’est cata. Soutien à un ministre que nous n’apprécions pas politiquement

Ils inventent un Ibiza-Gate Indigne, terrifiante et cauchemardesque société qui sous couvert de “transparence” épie et divulgue avec une délectation…

Alexandre Del Valle. Ce sont les islamo-gauchistes, et pas les islamistes, qui m’ont traité d’islamophobe

Video Livre Noir Consultant en géopolitique, Alexandre Del Valle est l’auteur de très nombreux essais. Il fait partie des premiers…

La police retrouve accidentellement le collier volée de Linoy Ashram chez des arabes

La police, lors d’une perquisition chez un proche d’un trafiquant de drogue présumé, a accidentellement retrouvé un collier de diamants…