fbpx

Le Point de vue de René Seror. Trump renverse les valeurs

Pendant des années, des analystes électoraux et des journalistes américains ont répété, article après article que le Parti Républicain était condamné à perdre le pouvoir pour toujours, en raison de l’évolution démographique du pays.

La poursuite d’une immigration massive, dopée par l’afflux de migrants latinos arrivant chaque année par dizaines milliers, dessinait une situation implacable.

Les américains blancs, traditionnellement plus nombreux à voter Républicain, finiraient par perdre leur majorité.

Alors que la proportion des minorités de couleur grandirait, et étant démocrates depuis l’époque   des droits civiques, les Républicains deviendraient inévitablement minoritaires.

Aussi incroyable que soit le phénomène, la communauté latino penche de plus en plus vers les Républicains.

Aussi, ceux qui pensaient que les minorités voteraient Démocrates se trompent lourdement.

Selon le “Wall Street journal“, se penchant sur les législatives de 2022, on constate que l’électorat latino redresse le cap à grande vitesse.

Les hispaniques sont en train de pencher vers les Républicains.

La proportion est encore de 1/3 pour les Républicains et 2/3 pour les démocrates, mais une érosion très sensible a commencé en 2020!

A quoi doit-on l’attribuer?

A un phénomène politique nommé “Donald Trump!”

Il a carrément révolutionné la carte électorale, en transformant le Parti Républicain en Parti des classes populaires.

Il a refusé d’endosser la politique de la gauche, qui fait de toutes les minorités des victimes.

Il s’est attaqué sans complexe à l’immigration illégale, ce qui lui a valu le soutien des classes populaires blanches.

Ce que le monde a sous-estimé, c’est que le discours musclé, sur les frontières, la sécurité, La Défense des affaires musclée de Trump, ont trouvé un écho favorable chez de nombreux latinos.

En 2020, il progressait d’une dizaine de points. Et la presse pense que ce n’est qu’un début.

Nombreux sont les hispaniques qui avaient voté pour lui, d’abord parce qu’ils sont conservateurs.

Ensuite, parce qu’il défendait les distinctions entre les hommes et les femmes, la famille traditionnelle, les valeurs judéo-chrétiennes.

Du coup,  on constate que le Parti Républicain est aidé par le radicalisme de l’autre camp.

La grande blague actuelle, c’est que le Parti Républicain est en train d’assembler la coalition multiraciale des classes populaires, dont la gauche rêve depuis toujours.

Véritable renversement des valeurs.

© René Seror

L’article Le Point de vue de René Seror. Trump renverse les valeurs est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le conflit en Ukraine met en danger 75.000 Juifs

Israël se prépare à une vague d’immigration juive ukrainienne en cas de guerre. Pas moins de 75 000 Juifs seraient menacés…

Pécresse, Le Pen, Zemmour, dans un mouchoir de poche

Présidentielle 2022 / sondage exclusif : des intentions de vote figées. La dernière vague de nos études électorales réalisées par Cluster17 montre…

Quand Joe Biden fait du Zemmour

Pensant son micro éteint, Joe Biden traite un journaliste de Fox News de «stupide connard». Il faut toujours s’assurer à…

Netanyahu met en garde les israéliens : « Ce gouvernement défaillant conduit le pays à une infection massive de la population »

Le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a vivement critiqué la gestion par le gouvernement de la vague omicron qui a…

La mafia israélienne a essayé de déclencher une bombe près de l’école Noam Ramot à Jérusalem

Trois semaines après l’arrestation de suspects de Jérusalem et de Kiryat Yarim, qui ont organisé une tentative de meurtre sur…

Les Juifs et le diamant une vielle histoire

Belgique. Comment Anvers est devenue la capitale mondiale du diamant. Aujourd’hui, 70 % des diamants du monde passent par le quartier…

Pas de nationalité française pour Gims et pour cause

Pour Darmanin, les propos du rappeur Gims sur l’islam ne sont pas «une bonne preuve d’assimilation». Après une première demande…