fbpx

L’UEJF fait la promotion de l’Institut du Monde Arabe. Ce même IMA qui raye Israël de la carte et qui emploie l’antisémite Houria Bouteldja

L’UEJF fait la promotion de l’Institut du monde arabe. Ce même Institut qui rayait Israël de sa carte et qui défendait l’antisémite revendiquée Bouteldja.

Une nouvelle fois l’UEJF, annexe du Parti Socialiste, se préoccupe plus de ses amis arabes que des Juifs et d’Israël :

Dans une exposition en 2019, , Merveilles d’Arabie, l’État hébreu n’apparaît pas «par souci de clarté», explique l’IMA. Le 8 octobre 2019, l’exposition avait ouvert ses portes à l’Institut du Monde arabe, une grande carte est placardée. Elle visait à montrer aux visiteurs où se trouve la province d’Al Ula, dans le nord de l’Arabie saoudite. Or, au sud du Liban, et à l’ouest de la Jordanie s’étend une bande terre que l’on croyait être Israël. Sur la carte, ce pays fondé en 1948 et reconnu par la France depuis 1949, prend le nom de Territoires palestiniens. De part et d’autre de ces territoires sont mentionnées la Bande de Gaza et la « Cisjordanie ». Un point c’est tout.

Comment une institution publique, financée par le Quai d’Orsay, a-t-elle pu réécrire la carte du monde contemporain ? Le pays ayant financé l’exposition Merveilles d’Arabie, l’IMA aurait-il cédé à la vision du monde de son mécène ?

Déjà en 2019, l’IMA diffusait une caricature de Benjamin Netanyahu, la main ensanglantée :

Intolérable et scandaleux qu’un institut public diffuse de tels visuels diffamatoires et attisant la détestation d’#Israël pour présenter un soi-disant “débat” déjà à charge. L’@imarabe a franchi la limite de la critique objective et se rend coupable d’incitation à la haine pic.twitter.com/QyRodUFxyf

— Aliza Bin Noun (@AlizaBinNoun) December 28, 2018

Quant à l’antisémite Houria Bouteldja, elles est salariée de l’Institut du Monde Arabe, avec vos impôts…

La vibrionnante fondatrice du Parti Les Indigènes de la République a publié sur Mediapart un texte dans lequel elle justifie les attaques antisémites dont a été l’objet Miss Provence. C’était puant. Tellement puant qu’Edwy Plenel, qui n’a pourtant pas l’odorat très délicat, l’a supprimé.

Le journal Marianne a appelé Jack Lang pour lui demander ce qu’il en pensait. Le président de l’Institut du monde arabe a répondu qu’il n’avait pas lu le texte incriminé.  Mais en attendant d’en prendre connaissance, il n’avait pas « de problèmes particuliers avec Houria Bouteldja. Car », a-t-il dit, « elle respecte le code du travail » ! Eh oui, cette volcanique créature émarge au budget de l’IMA. Lang est un bon patron et Houria Bouteldja une employée modèle puisqu’elle se conforme au Code du Travail. Les autres Codes ? Jack Lang s’en fout.

Chaque année, l’Etat verse une subvention de douze millions d’euros à l’Institut du monde arabe. Une partie de cette somme sert à assurer un train de vie décent à Lang. Mais elle ne permet pas au président de l’IMA de s’acheter les costumes qu’il veut.

La complaisance de l’UEJF ne s’arrête pas à l’Institut du Monde Arabe : L’UEJF se préoccupe beaucoup de « l’islamophobie », concept bidon inventé par les islamistes et l’Iran pour empêcher toute critique de l’Islam et des islamistes :

Le 1er décembre prochain @sciencespo les mots de Charb seront enfin lus à dans un amphithéâtre à l’invitation de l’UEJF Sciences Po@marika_charlie et #RichardMalka débattront ensuite avec les étudiants.
Comme on dit, enfin ! pic.twitter.com/v7E1LlZ9ST

— UEJF (@uejf) November 18, 2021

L’@uejf fait donc la promotion de l’Institut du monde arabe. Ce même @imarabe qui rayait #Israël de sa carte en 2019, qui diffusait des visuels diffamatoires anti-israéliens, et qui défendait l’antisémite revendiquée #Bouteldja… Indigne. pic.twitter.com/g1QwdPCXFB

— Alan Nahum (@AlanNahum1) November 23, 2021

© Catherine Hadda pour Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

LA VICTOIRE EN CHANTANT – Par Rony Akrich

Nous remarquons chez les Asmonéens, acteurs de la révolte célébrée à Hanoucah, une combinaison exceptionnelle entre deux dimensions vraisemblablement contradictoires…

UNESCO : la directrice Azoulay apporte son soutien à l’escroquerie de la Journée de solidarité avec la Palestine

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a apporté lundi son soutien à la Journée internationale de solidarité avec le…

Erick Lebahr. Notre Epoque orwellienne

Notre époque orwellienne est empreinte de l’omniprésence du principe de l’inversion diabolique. La vérité est le mensonge… et vice versa!…

Les pierres du Mur du Kottel seront-elles vendues au public pour des sommes énormes ? C’est l’initiative douteuse

C’est un projet qui a commencé à émerger ces dernières semaines sur les réseaux sociaux, et qui propose d’investir de…

Richard Rossin revient sur les expulsions des Juifs de France

Interview de Richard Rossin : « L’alyah des Juifs de France est dans la continuité de leurs expulsions passées et…

Elle lui offre un beignet de Hanouka, la soldate s’effondre en pleurs

Station centrale de Jérusalem…Un petit beignet de Hanouka ? Cette soldate pleure d’émotion. Regardez, c’est contagieux ! L’article Elle lui…

Le Petit Cheval de la “brouille” franco-israélienne (Le Figaro)

Selon Thierry Oberlé, du Figaro le 29 novembre, La France et Israël veulent mettre fin à leur brouille Qu’il avait…