fbpx

Nous en avons décidé autrement

Une chronique spéciale et conjointe pour le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis Ben Zayed est publiée aujourd’hui dans Yedioth Ahronoth et le journal des Émirats arabes unis. “La paix est un mode de vie. Les cérémonies que nous avons organisées cette semaine ne sont pas la fin du chemin – elles ne sont que le début”.

Le monde s’attendait à ce que les différences entre nous nous définissent. L’un de nous est juif et l’autre musulman. L’un de nous est israélien et l’autre arabe. Ces qualités nous ont façonnés en tant qu’êtres humains, mais plus que cela – elles ont inondé la question qui se pose encore et encore : le passé détermine-t-il l’avenir, ou sommes-nous maîtres de notre propre destin ?

Dans la semaine où a eu lieu la première visite officielle d’un ministre israélien aux Emirats Arabes Unis, au cours de laquelle nous avons inauguré une ambassade et le consulat d’Israël aux Emirats Arabes Unis, c’est l’occasion de poser à nouveau la question, et de décider d’y répondre.

Lorsque les Émirats arabes unis et Israël ont signé les accords historiques d’Avraham en 2020, ils ont décidé de suivre une voie différente. L’établissement de relations diplomatiques est un effort conjoint des deux pays pour définir une nouvelle vision du monde qui affectera toute la région, centrée sur la recherche de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la prospérité et de la coexistence entre nos deux peuples. Notre détermination à mettre en œuvre les accords découle de la reconnaissance que nous avons de nombreux objectifs communs, dont le plus important est notre engagement à créer un avenir meilleur pour les générations futures. Si nous avons l’opportunité de construire un monde de paix pour eux, nous ne devons pas la manquer.

Il ne fait aucun doute que nous sommes confrontés à de grands défis. La paix que nos pays ont choisie existe sur fond de flambées de violence et d’extrémisme dans une zone caractérisée par des dynamiques diplomatiques complexes et des intérêts économiques de poids. Notre démarche est d’agir avant tout pour un dialogue ouvert entre les deux peuples, mais nous devrons vaincre des forces qui tenteront de nous miner. Et pourtant, nous croyons de tout cœur au pouvoir des décisions courageuses qui accordent la priorité au bien-être de nos citoyens, et espérons continuer à encourager davantage de pays de la région à choisir la voie qui mène à la paix.

Les avantages d’établir une paix stable sont clairs pour tous. L’établissement de relations entre les Emirats Arabes Unis et Israël a conduit à une grande prospérité : croissance économique, échanges culturels et coopération politique entre les pays. Nous assistons à des délégations commerciales qui ont examiné des opportunités prometteuses d’investissement et de commerce dans une variété d’industries : soins de santé, aviation, agriculture, éducation, énergie, technologie, tourisme, etc. Nous assistons à l’étroite coopération entre nous dans la recherche et le développement de vaccins contre le virus corona, et des preuves : Israël et les Émirats arabes unis mènent la lutte contre la peste, et leurs taux de vaccination sont parmi les plus élevés au monde. Les deux pays se sont désormais engagés à partager leurs connaissances et leur expertise avec d’autres pays pour contribuer à l’effort international visant à vaincre le corona.

De plus, nos deux pays sont heureux de partager leurs ressources dans des domaines tels que la transformation numérique, les villes intelligentes, la cyber et l’intelligence artificielle. La croissance de ces industries profitera grandement aux jeunes, favorisera le bien-être des citoyens, augmentera la concurrence sur le marché et préparera nos pays pour l’avenir.
Sous réserve d’accords, les Émirats arabes unis, les États-Unis et Israël ont annoncé la création du Fonds Abraham. Grâce au fonds, les États-Unis (à travers la DFC, la Société internationale pour le financement du développement), les Émirats arabes unis et Israël pourront mobiliser plus de 3 milliards de dollars pour investir sur le marché privé et développer des initiatives qui favoriseront la promotion économique régionale. coopération et prospérité au Moyen-Orient et au-delà. Un précédent pour les habitants de la région.

Ces jours-ci, deux des cultures les plus avancées et les plus dynamiques au monde ont commencé à construire ensemble un puissant moteur de progrès et de nouvelles opportunités – non seulement pour les Émirats arabes unis et Israël, mais au profit de toute la région. Cette vision est partagée par nous et est d’une importance primordiale. Les citoyens des Émirats arabes unis et d’Israël veulent vivre dans un monde de paix. Pour réaliser cette vision, nous devons travailler dur, créer des opportunités de contacts partagés et encourager les autres à nous rejoindre. Cet effort ne peut être encouragé que par une coopération multilatérale entre des pays qui partagent notre engagement à investir dans la coopération plutôt que dans le conflit.

Bien que les accords abrahamiques soient les premiers du genre dans la région, nous pensons qu’ils ouvrent la voie à d’autres accords, à un avenir où les différences ne sont pas un obstacle au dialogue. Au fur et à mesure que l’action prend de l’ampleur, il nous est rappelé que les décisions les plus cruciales sont parfois celles qui nous semblent difficiles, voire impossibles.
Nous voulons tous les deux vivre dans un monde où la paix est possible. Nous devons travailler dur et travailler ensemble – avec nos concitoyens et les uns avec les autres. Afin de parvenir à des solutions à long terme et durables aux problèmes de notre région, nous continuerons à mener la vision de la paix dans tous nos efforts pour construire un monde meilleur pour nos enfants. La paix n’est pas un accord qui se signe. La paix est un mode de vie. Les cérémonies que nous avons organisées cette semaine ne sont pas la fin du chemin – elles ne sont que le début.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Yael a perdu la bague qu'elle a reçue de son mari qui a été tué dans une attaque terroriste, un Palestinien a cherché et l'a trouvée

Même après que son mari, le rabbin Raziel Shevach, a été tué dans une attaque terroriste en 2018, Yael n’a…

Yair Netanyahu : C'est la vraie raison pour laquelle mon père a été persécuté par le bureau du procureur de l'État et les médias

Le fils de l’ancien Premier ministre a expliqué à la radio Gali Israel ce qui devait arriver pour que son…

La police enquête sur un soupçon d'installation d'un jacuzzi financée par l'État dans la maison de Netanyahu

Selon une publication dans News 12, un jacuzzi d’une valeur de 50 000 shekels aurait été acheté pour une maison…

Ministre du Logement : « Vous prévoyez de baisser les prix des logements ? Cela ne durera qu'un an ou deux »

Le ministre Zeev Elkin a fait référence dans une interview au studio Ynet à une déclaration qu’il a faite lors…

Nous en avons décidé autrement

Une chronique spéciale et conjointe pour le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et le ministre des Affaires étrangères des…

Prof. Blitzer : « S'il n'y a pas de réduction de la morbidité d'ici une semaine, nous recommandons de rétablir le passeport vert »

Le président du cabinet national d’experts pour faire face au corona, le professeur Ran Blitzer, a commenté ce matin l’augmentation…

Le plus grand de tous les temps : rencontrez la délégation israélienne à Tokyo

Environ 90 athlètes de 18 industries différentes monteront à bord du vol pour le Japon et tenteront d’apporter des médailles…