fbpx

Les subventions aux travailleurs indépendants prennent également fin : 37,5 milliards de shekels ont été versés aux entreprises

À partir d’aujourd’hui, les indépendants et les actionnaires de contrôle ne recevront plus de subventions Corona. Les bourses de mai-juin seront versées le 15 juillet et seront définitives. Cependant, certaines aides continueront aux hôtels handicapés et à ceux dont l’activité a diminué

Non seulement le versement des allocations de chômage aux résidents et à tous les chômeurs prend fin aujourd’hui (jeudi), mais la fin des allocations reçues par des centaines de milliers d’indépendants est également arrivée. reçoivent des subventions que beaucoup ont reçues depuis le printemps dernier. Beaucoup ne fonctionnent toujours pas de manière complète et routinière, et pas seulement dans les industries du tourisme et de l’aviation où l’activité est particulièrement faible par rapport à la période antérieure au corona.

L’administration fiscale a indiqué ce matin en réponse à une question que les subventions de mai et juin seront versées le 15 juillet et seront les dernières. Depuis le début du corona, l’administration fiscale a versé des subventions aux travailleurs indépendants et aux actionnaires de contrôle pour un montant total de 37,5 milliards de shekels.

Il est à noter que les dernières subventions sociales seront en plein volume similaire aux versements bimensuels précédents, mais la subvention de remboursement pour les mois de mai et juin ne sera que de la moitié du montant des subventions bimensuelles précédentes. La raison : la décision que la moitié du montant de la bourse sera versée à titre d’avance pour les mois de janvier dernier.

Pour le moment, il n’y a pas d’intention de continuer à payer les subventions, mais dans le domaine du tourisme, certaines aides gouvernementales continueront pour les hôtels handicapés et ceux dont l’activité a diminué, mais ce ne sont plus des subventions de l’administration fiscale.

L'application est également terminée

Pendant ce temps, ce matin a officiellement mis fin à la validité de l’ancienne loi de la Knesset, qui est destinée à un paiement spécial aux résidents de la Knesset et à ceux licenciés par le Corona, mais la nouvelle loi de la Knesset devrait être finalement approuvée dans la journée du deuxième et troisième lecture à la Knesset, même si elle a été approuvée par la commission des finances.

Maintenant, avec le changement du nouveau schéma de maladie, seuls une partie des chômeurs – environ 200 000 en nombre – devraient recevoir des allocations de chômage, actuellement estimées à 1,5 milliard de NIS supplémentaires.

Le retard persistant dans la promulgation de la nouvelle loi initiée par le ministre des Finances, Avigdor Lieberman, entraînera, selon une source à l’Institut national des assurances, des retards techniques dans le calcul en vue du versement des allocations de chômage désormais. “Les décisions nécessitent des préparatifs particuliers de la part de l’Institut national d’assurance pour être mises en œuvre dans le système informatique”, a expliqué la source, se disant préoccupée par le fait qu’il serait nécessaire de verser d’abord des avances à certains de ceux qui ont désormais droit aux allocations de chômage, à l’ajustement et au retour. aux bourses de travail.

En vertu de la nouvelle loi, ceux qui continueront de percevoir des allocations de chômage sont les personnes âgées de 45 ans et plus qui n’ont pas pu trouver de travail. Cela correspond à la moitié des jours de chômage pour lesquels ils ont reçu des allocations de chômage jusqu’à présent. Ceux qui ont reçu des allocations de chômage pendant 120 jours auront droit à des allocations de chômage pendant 60 jours supplémentaires, d’un montant égal à 85% de leur taux légal.

En outre, les personnes âgées de 67 ans et plus qui faisaient partie du marché du travail mais qui ont été exclues de la crise continueront de percevoir l’allocation pendant trois mois supplémentaires, avec un contour réduit de 90, 80 et 70 % de la allocations de chômage reçues jusqu’à présent.

Il était également stipulé que les femmes ayant accouché récemment et ayant droit à des allocations de chômage auraient droit à des allocations de maternité au niveau du dernier salaire qu’elles ont reçu, au lieu du niveau des allocations de chômage qu’elles ont reçues – de sorte que le changement entraînerait en fait une maternité prestations étant nettement plus élevées qu’au cours de la période précédente.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Israël attaque des installations de collecte de renseignements du Hezbollah dans le Golan syrien

Hier soir, vers 01h20, des hélicoptères Apache de l’Air Force dans la région de Khan Rabbit dans le district de…

Les chaînes françaises sur HOT bientôt payantes ?

Hausse des tarifs sur HOT : L’entreprise a commencé à facturer le visionnage de trois chaînes en français. Ce sont…

COP26. Plus de 200 israéliens à Glasgow pour des discussions sur le climat.

Une délégation de 120 personnes issues de la Knesset, des ministères, de la société civile, du monde universitaire, du secteur…

« Blue Flag », gigantesque exercice aérien international dans les cieux d’Israël

Pour la cinquième fois en dix ans, et cette année dans une ampleur jamais vue, un gigantesque exercice aérien a…

L’exercice « Pavillon Bleu » 2021 comprend un superbe album photo à découvrir !

L’exercice « Pavillon bleu » est un exercice aérien international à grande échelle, qui a lieu une fois tous les…

Cyberattaque massive contre des stations-services iraniennes

Rapport Une cyberattaque en Iran a envoyé un message à certains systèmes piratés, s’adressant au guide suprême iranien, l’ayatollah Ali…

Casherout ou pas casherout ? : Des manifestants ont grillé des crevettes devant la maison de Matan Kahana

Hier soir, des dizaines de manifestants ont organisé un rassemblement devant la maison du ministre des Affaires religieuses Matan Kahana…