fbpx

Bennett a levé l’interdiction de Netanyahu de discuter des détails de l’accord nucléaire avec l’Iran

Le chef d’état-major Kochavi, en visite à Washington, tentera de persuader les Américains de durcir leurs positions dans les négociations avec Téhéran.

L’élection du président iranien Ibrahim Raisi, 60 ans, un conservateur défini à Jérusalem comme « extrémiste » et considéré comme un allié de l’ayatollah Ali Khamenei, n’a surpris personne en Israël. Depuis plusieurs mois, l’establishment de la défense se prépare à l’éventualité d’une attaque contre l’Iran en cas de percée de son projet nucléaire.

Il s’agit d’une option militaire complexe, nécessitant des capacités, une formation et des armements spéciaux, mais l’establishment de la défense pense qu’à l’avenir, il y aura une possibilité opérationnelle concrète d’attaque. Dans le même temps, ce n’est un secret pour personne que l’attaque contre l’Iran est très complexe au vu de la dispersion et de la localisation des sites nucléaires, et Israël aurait préféré prendre d’autres mesures afin d’arrêter le programme nucléaire iranien.

En même temps, il y a ceux en Israël qui pensent que le choix de l’extrémiste Raisi n’est pas forcément négatif pour Israël. Selon certaines opinions au sein de l’establishment de la défense, c’est précisément la possibilité que Raisi soit fortifié dans des positions très conservatrices qui pourrait rendre difficile le renouvellement de l’accord nucléaire avec les États-Unis.

Pendant ce temps, Israël a récemment adopté une nouvelle politique concernant les négociations américano-iraniennes sur l’accord nucléaire. L’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu a interdit aux responsables israéliens de discuter des détails de l’accord, mais le Premier ministre Naftali Bennett a levé l’interdiction.

L’espoir israélien est que les conditions difficiles que Raisi posera, ainsi que sa conduite, qui peut être extrême, bouleverseront l’administration Biden au point que non seulement il ne signera pas d’accord avec lui, mais il enverra également des avions transporteurs dans la région. Dans un tel cas, la signature de l’accord sera reportée de quelques mois, et Israël pourra tenter d’influencer les détails de l’accord. C’était après qu’il ait semblé que les Américains aient souscrit et aient fini de le signer sans qu’Israël puisse exprimer son opinion sur la question.

D’autres membres supérieurs de l’establishment de la défense pensent le contraire et estiment qu’il est possible que le conservateur Raisi essaie de s’attribuer une réalisation importante lors de son élection à ce poste et signe un accord avec les États-Unis pour promouvoir les concessions et les accompagner bénéfices économiques. Toujours selon cette version, l’accord ne sera pas signé avant septembre, le prochain président iranien ne devant prendre ses fonctions que début août.

D’une manière ou d’une autre, Israël est très inquiet pour les mois à venir, qui sont définis comme du « brassage ». D’une part, pendant ces périodes, la surveillance de l’AIEA est réduite ; d’autre part, les Iraniens ne sont pas attachés à l’accord et continuent à enrichir et à avancer autant qu’ils le souhaitent dans le programme nucléaire ; et d’autre part, il y a pas de menace militaire concrète ni de sanctions significatives.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Désaccord au sein du gouvernement | Lieberman : « Abu Mazen est un terroriste » ; Horowitz : « C’est notre partenaire »

En route vers un incident de coalition ? Le président d’Yisrael Beiteinu et le ministre des Finances, Avigdor Lieberman, se…

Israël envisage d’expulser les familles de terroristes palestiniens de Judée Samarie vers Gaza

Le Premier ministre Naftali Bennett a chargé le gouvernement d’examiner la possibilité de démolir les maisons des terroristes israélo-arabes et…

Elisabeth Borne: nomination imminente !

Elisabeth Borne: nomination imminente ! Première ministre dès ce lundi ? BORNE. Le nom d’Elisabeth Borne est de nouveau présenté…

La police s’est tournée vers le porte-parole : « Nous serons heureux d’ouvrir une enquête pénale contre Tibi et Kasif »

À la suite d’incidents récents et sous la direction du commissaire général R ‘Kobi Shabtai, la Division des enquêtes et…

Yom Tov Kalfon: j’ai été choqué quand Bennett m’a viré de la Knesset, je n’avais pas l’intention de faire défection

L’ancien membre de la Knesset Yom Tov Kalfon (Yamina) qui a été limogé après la démission du ministre des Affaires…

Vers la fin du mandat de l’UNRWA ?

Le 23 avril 2022, le Commissaire Général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA), Philippe LAZZARINI,…

« Les Juifs de Djerba. Regards sur une communauté millénaire »

Les Juifs de Djerba: ce qui a changé Quarante ans après, qu’est-ce qui a changé pour la communauté juive de…