fbpx

Dans deux semaines : le “certificat uni” remplacera le certificat de vaccination

Certains des certificats de vaccination sont sur le point d’expirer et les passagers qui ont acheté des billets vers l’étranger sont inquiets. Le ministère de la Santé a déclaré que d’ici la fin du mois, il lancera un “certificat unifié” qui remplacera celui de vaccination et le passeport vert. Il devrait être valable jusqu’à fin 2021.

Dans le contexte de la crainte de l’expiration du certificat de vaccination des premiers vaccinés, et plus d’un mois après l’annonce de sa prolongation, le ministère de la Santé précise que d’ici la fin du mois ils lanceront le « United Certificate » qui remplacera le passeport vert et le certificat de vaccination.

Le ministère de la Santé a déclaré que « le ministère travaille à la création d’un certificat unifié qui remplacera les certificats de vaccination ou de guérison, et contiendra les détails des vaccinations et guérisons. Le certificat unifié est attendu prochainement. , et sera valable jusqu’à fin 2021. Le ministère a également déclaré que “le certificat unifié devrait être mis en circulation vers le 30 juin. Les premiers certificats d’expiration sont les certificats de guérison, la première validité est le 30 juin”.

Ces derniers jours, les voyageurs étrangers qui ont été parmi les premiers à se faire vacciner craignent que leur certificat de vaccination expire et qu’ils devront en fait subir un test corona. Bien que dans certains pays, y compris les pays de l’UE, ce ne soit pas obligatoires.

A noter que dès début mai, le ministère de la Santé a annoncé l’extension du label vert en raison de l’efficacité du vaccin, et depuis il a eu le temps d’annuler le label. Le bureau travaille actuellement sur un certificat unifié pour les vaccinés et les patients guéris, qui, comme indiqué, remplacera le passeport vert et le certificat de vaccination. Le ministère a promis qu’il n’y aurait aucune situation où des personnes vaccinées ou en convalescence arriveraient à l’aéroport ou à l’un des postes frontaliers avec un certificat qui n’est pas valide.

Pendant ce temps, le ministère de la Santé a publié cette semaine les procédures d’entrée et de sortie mises à jour d’Israël et a précisé que « tous ceux qui entrent dans le pays (Israéliens et étrangers, y compris en guéris et vaccinés) de n’importe quel pays, qui sont à l’étranger depuis plus de 72 heures, sont tenus de présenter un test PCR négatif. Il a été effectué au plus tard 72 heures avant de décoller ou d’entrer en Israël.

Le ministère a indiqué que « tous ceux qui entrent dans le pays (Israéliens et étrangers, y compris guéris et vaccinés) sont tenus de remplir une déclaration de passager entrant en Israël, au plus tard 24 heures avant le départ pour Israël, et de présenter le permis à la compagnie aérienne. “

De plus, tous ceux qui entrent dans le pays (citoyens et étrangers, y compris guéris et vaccinés), sont tenus d’effectuer un test PCR à leur entrée en Israël. Depuis le 6 juin, le coût du test s’applique au citoyen et non au financement de l’État. Le coût du test, s’il est réservé à l’avance avant le départ pour Israël, est de 80 NIS. Le coût du test pour ceux qui paient à l’aéroport Ben Gourion, sans réservation préalable, est de 100 NIS. Il est également possible d’effectuer un test dans l’un des laboratoires du pays. 

Ce que vous devez savoir avant de quitter Israël

Jusqu’au lancement du « United Certificate », tous les passagers quittant le pays sont tenus de présenter à l’entrée du terminal un certificat de récupération, ou, un certificat de vaccination, ou un test PCR négatif réalisé au plus tard 72 heures avant le départ d’Israël.

Les citoyens et résidents israéliens sont interdits (sauf exceptions approuvées par le Comité des exceptions), vers les pays à risque maximum : Argentine, Brésil, Afrique du Sud, Inde, Mexique et Russie. L’interdiction de départ vers ces pays ne s’appliquera pas à toute personne qui effectue un vol de correspondance à travers ces pays, à condition de rester moins de 12 heures dans la zone aéroportuaire uniquement.

La liste des pays avec des avertissements de voyage sévères comprend la Namibie, l’Uruguay, les Seychelles, la Bolivie, les Maldives (Namibie), le Népal, le Paraguay, le Chili, la Colombie, le Costa Rica et la Tunisie. Le ministère de la Santé a déclaré que « dans le cas où il n’y aurait pas d’amélioration significative du niveau de morbidité dans les pays susmentionnés, ils devraient entrer dans la liste des pays à niveau de risque maximal. Le public est appelé à planifier ses voyage en conséquence.”

Les réglementations du ministère de la Santé interdisent le départ des citoyens et résidents israéliens (sauf exceptions) vers des pays à risque maximum et les voyages dans ces pays nécessitent l’approbation d’un comité des exceptions. Tous les passagers (y compris guéris et vaccinés) entrant dans ces pays doivent être isolés conformément aux procédures du ministère de la Santé. Le ministère de la Santé met également en garde contre les voyages dans des pays à taux de morbidité particulièrement élevé et recommande d’éviter les voyages non essentiels. le statut de chaque pays.

Il est de la responsabilité de chaque passager de vérifier la politique d’entrée du pays de destination et de se préparer conformément à ses exigences. À tout moment, il est possible d’être mis à jour sur les directives pour les voyageurs au départ d’Israël (y compris les informations concernant les tests PCR pour les personnes au départ) sur le site Web du ministère de la Santé.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Les palestiniens sondés, une prophétie du Coran en tête

Un nouveau sondage auprès des Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza publié mardi montre que l’organisation islamiste…

URGENT/Très grave : le Conseil régional de Loire-Atlantique reconnaît l’entité terroriste « Palestine »

Le Conseil Régional  de Loire Atlantique a voté mardi à l’unanimité de ses membres appartenant aux différents courants politiques français,…

Vers un OTAN du Moyen-Orient ? Des changements majeurs se préparent dans la région d’Israël.

  La perception croissante de l’agression de l’Iran au Moyen-Orient, ainsi que le désir de Washington de réduire l’influence de…

Albert Bourla:  »Je voulais embrasser la terre d’Israël »

Le Président de Pfizer, Albert Bourla, est en visite en Israël afin d’y recevoir le prix Genesis. Il a expliqué…

Bennett veut quitter la vie politique dès maintenant

  Depuis l’annonce de la dissolution de la Knesset, les questions sur l’avenir politique de Naftali Bennett se multiplie. Sa…

Le fiel de Charles Enderlin à l’encontre d’Israël accueilli chaleureusement sur France Inter: c’était ce matin

Alors que l’armée israélienne, réagissant aux enquêtes internationales sur la mort de la journaliste Shireen Abu Akleh, annonce son intention…

France 24 en arabe: “Suite”. La chaîne considère Israël comme une “entité” et non un pays

Les contribuables français qui financent @FRANCE24 savent-ils que quand la chaîne émet en arabe, elle ne considère pas Israël comme…