fbpx

mer' 24 Juil' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Yehuda Meshi Zahav aurait agressé sexuellement des mineurs

Le président de la ZAKA aurait aggressé des enfants, des garçons, des filles et des femmes – pendant des années.

Le président de l’organisation ZAKA et le lauréat du prix d’Israël, Yehuda Meshi Zahav, aurait aggressé des enfants, des garçons, des filles et des femmes – d’après une enquête publiée hier soir (jeudi) sur le site Haaretz. Il a nié les allégations et a déclaré: « je ne sais pas comment je peux restaurer ma réputation face aux dommages irréversibles qui m’ont été causés. »

L’enquête Haaretz, publiée par Aharon Rabinowitz et Shira Elek, a fourni les témoignages de six de ses victimes présumées de Meshi Zahav, mais il a été allégué qu’il avait en fait commis beaucoup plus d’agressions sexuelles. Il a en outre été allégué que Meshi Zahav aurait profité de la volonté de nombreux jeunes ultra-orthodoxes de se porter volontaires pour le ZAKA afin de les exploiter sexuellement.

Entre autres choses, l’enquête indique que Meshi Zahav avait l’habitude de «payer» ses victimes avec de l’argent et des cadeaux qu’il leur offrait – et aussi à travers des rencontres sexuelles avec des escort girls.

L’enquête montre que certaines des jeunes femmes qui auraient été exploitées par Meshi Zahav l’ont qualifié d ‘ »homme juste » et ont témoigné qu’il les soutenait financièrement, mais elles ont également décrit les actes sexuels durs et flagrants qu’il avait commis sur elles, y compris des actes d’humiliation.

L’un des hommes victimes de Meshi Zahav a affirmé qu’il avait l’habitude de subir des actes obscènes dans la synagogue où ils priaient ensemble, alors qu’il n’avait que cinq ans. Selon lui, les membres des gardes de chasteté de la communauté ultra-orthodoxe, à laquelle appartenait la Meshi Zahav, étaient au courant des choses et ont tenté de rompre le lien entre l’enfant et Meshi Zahav.

Une source qui il a parlé à « Israel Hayom » a confirmé l’exactitude des allégations faites dans l’enquête Haaretz, sans confirmer spécifiquement aucune des preuves publiées. Selon lui, les actes de Meshi Zahav étaient connus depuis de nombreuses années au sein de la communauté ultra-orthodoxes.

Selon la source, après avoir annoncé le gagnant du prix Israel Meshi Award pour le Lifetime Achievement Award en 2001, il s’est tourné vers une haute personnalité du secteur ultra-orthodoxe et lui a demandé comment gérer la situation problématique. a répondu: Le vôtre, avec nous, il n’est pas considéré. « 

Le même haut fonctionnaire a également été surpris que le comité d’attribution n’ait pas disqualifié Meshi Zahav compte tenu du fait que des enquêtes du journaliste Kalman Liebskind avaient déjà été publiées concernant des irrégularités financières présumées dans la ZAKA. 

Enfin, en février 2014, le dossier d’enquête dans l’affaire Yehuda Meshi Zahav a été clos pour manque de preuves, après que les filles qui ont témoigné au poste de police aient refusé de porter plainte contre lui.

Selon la source qui s’est entretenue avec « Israël Hayom », « il est dommage que les actes attribués à Meshi Zahav entachent désormais toute la société ultra-orthodoxe, puisqu’en pratique il n’en fait plus partie depuis de nombreuses années ».

En réponse à l’enquête Haaretz, Meshi Zahav a déclaré: « J’ai reçu la demande pour la première fois cet après-midi. La demande qui m’a été adressée comprenait des allégations obscures et anonymes qui remontent à des décennies. 

«J’ai demandé des informations élémentaires et des détails de base – cela a été refusé. J’ai demandé une réunion – cela a été refusé. J’ai dû répondre à l’article, qui cherche à effectuer en moi un« contrecoup ciblé », dans un délai de deux heures.

«Je voudrais signaler qu’il me semble que le journal Haaretz a été victime d’intérêts commerciaux et économiques qui travaillent depuis longtemps à me nuire. Ces éléments sont rejoints par des sections extrémistes du monde ultra-orthodoxe. Entre autres, après que mes enfants se sont enrôlés dans l’armée israélienne, deux d’entre eux en tant que combattant, après avoir allumé une balise et dit «pour la gloire de l’État d’Israël», et maintenant, après avoir annoncé ma victoire au prix d’Israël.

«À cela, il faut ajouter les critiques que je fais de temps en temps à certains dirigeants extrémistes du secteur ultra-orthodoxe». Après le décès de mes parents, ils m’ont appelé et ont exprimé leur joie de leur mort. Ils m’ont craché dessus alors que je marchais dans la rue. Des messages terribles m’ont été envoyés, dont certains ont également été transmis au journal Haaretz. Malheureusement, cela fait partie du prix que je paie pour la façon dont j’ai choisi. »

« Je ne peux pas faire référence au-delà de cela à une demande générale sans détails. Je ne mentionnerai qu’en relation avec une affirmation concrète qui a été faite, contrairement à d’autres affirmations obscures, concernant le pensionnat de Jérusalem, qu’une enquête policière qui concernait mon frère. »

« La publication de cet article est une tentative de ‘me régler mon compte’, et malheureusement aussi de m’éliminer. Tant que ma force dépendra de moi, je continuerai à servir le peuple d’Israël et l’État d’Israël comme je l’ai fait. fait toute ma vie. »

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

L’Hatikvah au Parc des Princes ce soir

Un dispositif d’un millier de policiers est mobilisé ce soir pour assurer la sécurité du match de football masculin des…

Netanyahou longuement applaudi au Congrès

“Il s’agit d’une lutte entre la barbarie et la civilisation. Nous vaincrons”, déclare Benjamin Netanyahou devant le Congrès américain. “Notre…

La Chronique estivale de Jérôme Enez-Viard. “Paul et Suzanne” :  un livre de Jean-Philippe Bozek

Voici les deux premiers tomes d’une trilogie constituant la biographie de la famille Dubrule-Mamet, native de Lille et ses environs.…

René Seror. Billet d’humeur

COUP DE GUEULE Mes yeux s’illuminent, Mon cœur hurle, En voyant nos athlètes, à leur arrivée en France. Un sentiment…

Des corridas à l’Euro 2024, le soutien de l’Espagne à Gaza inquiète certains Juifs

L’Espagne, l’un des pays européens les plus critiques à l’égard de la guerre menée contre le Hamas, abrite une communauté…

Village olympique, cérémonie d’ouverture… Comment les athlètes israéliens seront protégés “24 heures sur 24”

88 athlètes représenteront l’État hébreu aux Jeux olympiques de Paris dans un climat extrêmement tendu par l’attaque du 7 octobre et…

Zach Sage à Ramallah. Des décennies de lavage de cerveau et d’absence totale d’éducation sur leur propre histoire

L’influenceur Zach Sage s’est courageusement rendu dans les rues de Ramallah pour comprendre ce que le slogan “Free palestine” scandé…